Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

04 février 2020

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Deux étudiants redécorent la bibliothèque du cégep sur le thème de Jules Verne

Art mural

Bibliothèque Cégep de Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

L’œuvre finale devrait être officiellement inaugurée le 28 février, à l’occasion de la 5e édition de la « Nuit blanche à la bibliothèque » qui se tiendra au Cégep de Matane.

En prévision de l’édition 2020 de sa « Nuit blanche », qui prévoit encore plus d’activités qu’à l’ordinaire à l’occasion des 50 ans de l’établissement qui seront célébrés cette année, la bibliothèque du Cégep de Matane a invité deux étudiants à venir illustrer leur adresse en graphisme et en dessin à travers la décoration de l’extérieur des lieux, sur le thème des romans de Jules Verne.

« Ce sont les étudiants qui sont arrivés avec cette proposition-là, une thématique qui collait parfaitement avec notre volonté de mettre en valeur les murs extérieurs de la bibliothèque, pour inviter les personnes qui passent dans le couloir à rentrer, démystifier les livres en les rendant plus accessibles et amener la littérature en-dehors de nos murs », explique Anick Arsenault, technicienne en documentation à la bibliothèque du cégep. « C’est un auteur qui parlait aussi beaucoup des nouvelles technologies de son époque et qui faisait preuve d’une grande curiosité sur le monde, ce qui reflète bien les valeurs du Cégep de Matane », a-t-elle poursuivi, en précisant qu’en confiant cette mission aux deux étudiants, l’objectif était que l’œuvre murale soit terminée pour la 5e édition de la « Nuit blanche à la bibliothèque », qui se tiendra de 15 h à 3 h le 28 février.

Bibliothèque Cégep de Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

En 2019 déjà, le Cégep de Matane avait eu recours au talent de l'un de ses élèves pour embellir un mur de la bibliothèque, Valentin Danel.

« On le vit vraiment comme une performance à la manière d’une session de jam ou comme la réalisation d’un cadavres exquis » - Jérôme Tarley, graphiste, étudiant au Cégep de Matane

Valoriser le talent des étudiants              

En choisissant d’avoir recours à l’habileté des deux étudiants pour ce décor mural, Mme Arsenault précise aussi que l’idée était de permettre aux jeunes de se sentir chez eux en s’appropriant leur espace, une volonté qui s’était déjà illustrée au cours des dernières années par des invitations à embellir les casiers ainsi que certains couloirs de l’établissement, ornés aussi des œuvres des jeunes du programme de photographie et d’autres départements.

Pour cette nouvelle fresque, ce sont Jérôme Tarley et Yohann Césaria qui ont été approchés, inscrits respectivement en techniques d’intégration multimédia et d’animation 3D. Tous les deux originaires de l’île de la Réunion, territoire français d’outre-mer situé au large du sud de l’Afrique, ils sont passés par une formation à l’Institut de l’image de l’océan indien avant d’aboutir à Matane, où le cégep les avait attirés par son côté artistique et le bouche-à-oreille d’amis déjà installés au Québec.

« Ça nous touche beaucoup que le cégep nous fasse confiance pour embellir un lieu pareil », a souligné Jérôme, en déclarant y avoir déjà consacré plus d’une dizaine d’heures, entre les cours. « Nous sommes tous les deux intéressés par la musique et le fait de partager la confection de cette œuvre à deux, on le vit vraiment comme une performance à la manière d’une session de jam ou comme la réalisation d’un cadavre exquis », a-t-il résumé. L’intégralité de leur démarche sera mise en valeur lors de la prochaine « Nuit blanche de la bibliothèque », dont la programmation, qui sera révélée dans quelques jours, a été étoffée en raison du 50e anniversaire du cégep. 

Bibliothèque Cégep de Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

De gauche à droite, Yohann Césaria et Jérôme Tarley, respectivement en techniques d'animation 3D et d'intégration multimédia.

Le choix de Jules Verne                

Les deux étudiants avaient déjà été invités par l’établissement à décorer chacun d’eux un panneau pour l’Halloween l’année dernière. C’est la première fois qu’ils sont amenés à travailler sur une œuvre murale de cette ampleur dans l’établissement, sur laquelle ils se penchent depuis le retour des Fêtes. « À partir du moment où on a trouvé la thématique de Jules Verne, tout a découlé facilement. Ses romans d’aventures sont situés à différents niveaux, sur la Terre, dans l’espace, dans les airs et sous la mer, ce qui nous a incités à diviser le mur en plusieurs couches avant d’y intégrer des références aux histoires les plus emblématiques de l’auteur », raconte Yohann. C’est ainsi que les aficionados de cet auteur emblématique français de la fin du XIXe siècle, parmi les plus traduits dans le monde et les plus adaptés au cinéma, reconnaîtront, entre autres, « Vingt mille lieues sous les mers », « Le tour du monde en quatre-vingts jours », « Cinq semaines en ballon » ou encore « De la Terre à la Lune ».  

Bibliothèque Cégep de Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

D'une durée de près d'un mois de travail, la fresque représentera des éléments emblématiques des romans de Jules Verne.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média