Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

29 janvier 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Une pédopsychiatre de l'hôpital des Monts coupable de harcèlement et d'intimidation

COLLÈGE DES MÉDECINS

Hôpital Des Monts

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Mélanie Lessard est à l'embauche de l'hôpital des Monts depuis juillet 2019.

La pédopsychiatre, Mélanie Lessard, a été déclarée coupable par le Collège des médecins d'harcèlement et d'intimidation envers une employée de la Régie de l'assurance-maladie du Québec.

La Dre Mélanie Lessard, occupe un poste à l'hôpital de Sainte-Anne-des-Monts depuis juillet 2019 après avoir fermé sa clinique privée de Drummondville quelques mois auparavant.

Toute la situation a débuté en 2017 alors que la Régie de l'assurance-maladie du Québec réclamait la somme de 627 000 $ à Dre Lessard pour des honoraires perçus en trop. S'en suivra une longue saga au cours de laquelle Mélanie Lessard contestera toujours la validité des prétentions de la RAMQ par rapport aux honoraires perçus en trop.

La situation dégénère à partir de janvier 2019. La pédopsychiatre décide de se représenter seule sans avocat. C'est alors qu'elle communique directement avec une procureure de la RAMQ. Mélanie Lessard clame toujours qu'elle n'a pas perçu d'honoraires en trop et estime que la RAMQ abuse de ses pouvoirs. Elle ajoute aussi qu'on porte atteinte à sa réputation. Visiblement exaspérée par la longueur des procédures et le maintien des accusations contre elle, la pédopsychiatre y va de propos jugés injurieux envers l'employée attitrée à son dossier.

Plusieurs courriels et messages téléphoniques seront envoyés par Dre Lessard à la procureure de la RAMQ. Dans la décision du Collège des médecins de reconnaître Mélanie Lessard coupable de harcèlement et d'intimidation, on présente quelques extraits pour justifier le verdict de culpabilité. « Ce que vous faites est répugnant et que savoir qu'on appartient à la même race m'angoisse. (…) Je souhaite ne jamais m'abaisser aussi bas de l'échelle humaine car je ne vaudrais plus mon respect. »

Une autre correspondance est aussi jugée menaçante par le Collègue des médecins. « Si j'ai la chance se soigner quelqu'un de ta famille, je te jure que ça va me faire un plaisir de me venger. (…) Vous êtes inhumains de faire ce que vous faites. (…) Pis je vais t'en envoyer à toutes les semaines des lettres de même, je vais t'en envoyer à tous les jours des messages de même pis tu les écouteras en boucle. »

La 11 février, l'employée de la RAMQ dépose une demande d'enquête au Collège des médecins, disant craindre pour sa sécurité et celle de sa famille.

Lors de l'audience, Mélanie Lessard se défend en affirmant que les messages envoyés n'ont pas été faits dans le cadre de l'exercice de sa profession. Cette défense est rejetée se basant sur le fait que les échanges entre la pédopsychiatre et l'employée de la RAMQ se font au sujet d'honoraires perçus en trop, donc en lien direct avec l'exercice de sa profession.

Le conseil de discipline conclut donc que Mélanie Lessard a posé un acte dérogatoire à l'honneur de la profession de médecin en plus d'être coupable d'avoir harcelé et menacé l'employée de la RAMQ.

La sanction imposée à la Dre Lessard sera connue le 3 février prochain lors d'une audience se tenant à Montréal.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média