Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

23 janvier 2020

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Une rue de Saint-Ulric finaliste d’un concours de la Commission de toponymie

Projet de résidence pour aînés de Saint-Ulric

Saint-Ulric

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

La population est invitée à prendre part au concours lancé par la Commission de toponymie du Québec pour élire le toponyme coup de foudre de l’année.

Chaque année, depuis 2013, la Commission de toponymie du Québec sélectionne 12 toponymes coups de cœur, choisis parmi les noms de lieux officialisés au cours de l’année précédente. Une rue de Saint-Ulric fait partie des finalistes de cette nouvelle édition d’un concours auquel la population est invitée à prendre part, d’ici au 10 février.

Dans le cadre du concours permettant l’élection du coup de foudre toponymique de l’année, la Commission de toponymie du Québec a annoncé, le 21 janvier, que la rue de l’Entre-Gens de Saint-Ulric, dont le nom a été officialisé le 10 décembre 2019, avait été choisi parmi 1 500 noms de lieux pour figurer dans la liste des 12 finalistes, sélectionnés pour leur originalité. On y trouve, entre autres, le chemin de la Tour-à-Feu, dans les Laurentides, le chemin du Roule-Vent, à Saint-Onésime-d’Ixworth, l’allée du Pied-d’Ancre, aux Îles-de-la-Madeleine, ou encore la place des Fleurs-de-Macadam, à Montréal.

Depuis 2013, la Commission révèle ses 12 coups de cœur annuels. Le toponyme « coup de foudre » sera officialisé parmi ces derniers le 14 février, à l’occasion de la Saint-Valentin. La population est invitée à prendre part au vote pour choisir le toponyme gagnant, en se rendant sur le site internet suivant : http://www.toponymie.gouv.qc.ca/ct/vote-toponyme/index.aspx. Il est possible de voter d’ici au 10 février 2020. Un prix de 100 $ sera remis par tirage au sort à l’une des personnes qui auront voté en ligne pour le coup de foudre retenu par la Commission, créée en 1912 pour procéder à l’inventaire et la conservation des noms de lieux au Québec.

Résidence pour aînés             

Le nom de la rue de l’Entre-Gens fait référence au nom du comité chargé de l’encadrement du projet de construction d’une résidence pour aînés dans le village de Saint-Ulric. Le maire du village, Pierre Lagacé, rappelle que le nom avait été choisi par la population il y a quelques années, à l’issue d’un appel aux suggestions des habitants. La dénomination reflète à la fois l’aspect humain du projet ainsi que son côté intergénérationnel. Alors que le gouvernement du Québec a déjà annoncé le financement de 50 % du projet, 35 % de ce dernier devraient être liés à un prêt hypothécaire tandis que le reste provient de la communauté, comprenant par exemple le soutien de la Caisse populaire. Par ailleurs, une levée de fonds a été lancée auprès de la population, ayant déjà recueilli 66 000 $ sur un objectif de 200 000 $. L’ensemble du projet, selon M. Lagacé, est évalué à 5 M$.   

La résidence devrait comporter 22 logements, vingt 3 ½ et deux 4 ½. Par ailleurs, quatre terrains sont à vendre dans ce nouveau secteur, créé vers l’entrée est du village, pour des résidences unifamiliales. Selon le maire, 80 % des logements seront réservés à des personnes à faibles revenus (moins de 23 000 $ annuels). Les plans sont en attente d’approbation finale, tout comme la bonification de la subvention déjà reçue. Une assemblée publique d’information est prévue à Saint-Ulric au cours des prochaines semaines pour donner plus de détails sur l’état d’avancement du projet de résidence, pour laquelle un nom et un logo seront aussi bientôt recherchés, et dont l’élu espère l’inauguration en 2021.

Commentaires

28 janvier 2020

Marie Lapointe

Je trouve que la future résidence est placée sur une rue qui signifie le sens du futur bâtiment !!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média