Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

23 janvier 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le comité d'accueil des nouveaux arrivants invite les Haut-Gaspésiens à tisser des liens

#TISSEZDESLIENS

Tissez des liens

©Photo Gracieuseté

Jessica Thivierge a partipé au défi en s'affichant avec ses amies.

Afin de favoriser la rétention des nouveaux arrivants et afficher un milieu de vie accueillant et dynamique, Place aux jeunes et le Service d'accueil des nouveaux arrivants lance le défi #Tissezdesliens.

Pour l'agente de migration de Place aux jeunes, Caroline L'Archevêque, cette initiative s'inscrit dans la suite logique du projet #depuisquand lancé l'été dernier. « Venir s'établir en région éloignée est un grand pas en soi et parfois, tout à fait naturel. Mais au-delà de l'emploi stimulant et de la qualité de vie, le plus gros du travail se fait plutôt dans le quotidien. Et la clé, c'est de s'intégrer socialement »

C'est dans cette optique que le défi #Tissezdesliens a été lancé. Les nouveaux arrivants sont ainsi invités à s'afficher publiquement sur les réseaux sociaux avec leurs amitiés créées depuis qu'ils sont établis en Haute-Gaspésie. Un filtre est d'ailleurs disponible sur la page Facebook du comité d'accueil des nouveaux arrivants. Un tirage se fera à la fin de chaque semaine avec la chance de remporter un prix en lien avec la vie sociale. Par exemple, le premier prix offert était un chèque-cadeau de 75 $ pour l'Auberge festive Sea Shack.

De plus, afin de célébrer ces amitiés et tisser davantage les liens entre les gens, différentes activités sont suggérées dont une journée plein-air au Parc national de la Gaspésie ou à la station Petit Chic-Chocs de Cap-Chat. Toutes les activités sont détaillées sur la page Facebook du Comité d'accueil des nouveaux arrivants, La campagne se termine le 29 février prochain.

Avec cette nouvelle initiative, Caroline L'Archevêque rappelle que le « facteur bonheur » est essentiel à la rétention des néo Haut-Gaspésiens et favorise l'attractivité de la région. « Nous travaillons chaque jour pour accueillir, maintenir, retenir et intégrer ces petits nouveaux. Mais dans ce cas-ci, c'est la communauté qui, en se tissant des liens avec eux, favorise cette explosion démographique. »

 

Tissez des liens

©Photo Gracieuseté

Véronique Ouellette est une autre participante du défi #tissezdesliens.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média