Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Animaux

Retour

20 janvier 2020

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

Comment lutter contre la perte de poils du chien ?

Publireportage

Licences de chien

©Archive - L'Avantage Gaspésien

La perte de poils est normale chez les chiens, mais si elle est devenue plus importante que d’habitude, il faut s’inquiéter : c’est un indicateur de santé. À l’origine, il y a peut-être un problème hormonal, parasitaire ou encore le signe d’un diabète ou d’un stress…Nos conseils.

La perte de poils : un phénomène régulier

À l’instar des cheveux chez l’homme, le chien perd ses poils avec, en plus, une mue saisonnière à l’automne et au printemps. Le chien remplace ses poils d’été par un pelage plus épais pour l’hiver et les perd à nouveau quand les températures montent. La gestation et l’accouchement peuvent aussi occasionner une perte de poils plus importante.

En fait, ils tombent et repoussent selon un cycle régulier. Mais dès lors que l’on observe une chute anormale, plusieurs cas de figure peuvent être envisagés :

  • Le chien est victime d’une dermatite due à un parasite (une puce, la teigne, la gale…), d’ailleurs des zones de son corps peuvent être à nu
  • Il souffre de diabète sucré,
  • Il est allergique aux acariens ou au pollen,
  • Son alimentation est trop pauvre en acides gras essentiels (oméga 3 et 6),
  • Il est stressé et se lèche frénétiquement les pattes avant ou la queue.

Dans tous les cas, il faut demander conseil à un vétérinaire près de Châteauguay.

Conseils pour limiter la chute des poils

Les chiens vivant en ville et dans des maisons chauffées tout au long de l’année sont moins soumis aux effets saisonniers, ils perdent donc leurs poils toute l’année. Certaines races de chiens aussi, à vrai dire seul le caniche ne perd pas les siens. Pour contrer ce désagrément, il y a une série de mesures à prendre :

  • Brosser le chien 2 à 3 fois par semaine pour activer la circulation du sang et stimuler la repousse du poil. En revanche, éviter les bains trop fréquents.
  • Donner une alimentation de qualité riche en acides gras essentiels. Il est possible de rajouter sur les croquettes de l’huile de colza pour sa teneur en oméga 3 et 6, ou de l’huile d’olive. Il aura un poil plus dense et plus brillant.
  • Le traiter contre les parasites, il existe un antiparasitaire naturel : la terre de diatomée.
  • Le vermifuger tous les 6 mois contre les parasites intestinaux responsables de carences.
  • Le montrer à un comportementaliste canin s’il souffre de stress, il a besoin de séances d’éducation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média