Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

03 janvier 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le ministère Forêts, Faune et Parcs facilite la vie aux chasseurs et piégeurs

PLANS DE GESTION 2020-2027

Cerf de Virginie

©Photo Louis Laflamme - L'Avantage Gaspésien

Le Cerf de Virginie est l'une des espèces visées par le nouveau plan de gestion 2020-2027 du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

De nouveaux plans de gestion de différentes espèces dont le Cerf de Virginie et l'ours noir pour la période 2020-2027 ont été présentés par la ministère des Forêts, de la Faune et de Parcs (MFFP).

Avec ce plan, le Ministère vise différents objectifs dont celui d'assurer la gestion de l'espèce en favorisant les activités de chasse et de piégeage. D'ailleurs, afin de mieux contrôler les populations de cerfs de Virginie et la chasse qui y est pratiquée, la zone de chasse no 1 représentant la Gaspésie a été subdivisée en deux secteurs, soit le nord et le sud. Ce changement prend en compte le fait qu'il y a davantage de cerfs dans la Baie-des-Chaleurs qu'au nord de la péninsule.

Parmi les nouvelles modalités mises en place par le Ministère, il est notamment question d'augmenter les possibilités de capture. Les chasseurs auront d'ailleurs la possibilité d'obtenir un deuxième permis pour abattre un autre cerf dans une zone différente. Il sera aussi possible de partager son permis avec sa famille immédiate et une harmonisation du calendrier a été réalisée. « Nous voulions alléger la règlementation afin qu'elle soit simple à comprendre et facilement applicable sur le terrain. Notre plan de gestion a aussi pour but de s'adapter aux besoins de notre clientèle de chasseurs et de piégeurs. On veut aussi accroître les possibilités de récolte là où le potentiel le permet », explique le biologiste et coordonnateur provincial au niveau de la gestion du Cerf de Virginie, François Lebel.

Objectifs visés

Avec ce nouveau plan de gestion, le MFFP veut aussi favoriser la relève chez les chasseurs et les piégeurs. « Les chasseurs augmentent en âge au Québec alors il faut s'assurer de mettre des actions pour favoriser le recrutement de nouveaux adeptes pour pérenniser les activités de chasse et de pêche », poursuit François Lebel.

Deux autres objectifs sont également visés, soit de réduire les enjeux de cohabitation, notamment pour l'ours noir, le cerf de Virginie et le dindon sauvage ainsi que de favoriser les retombées économiques régionales liées aux activités de chasse, de pêche et de piégeage.

Afin d'avoir tous les détails sur les nouveaux plans de gestion incluant ceux visant les espèces marines dont le touladi et à l'omble de fontaine, il suffit de consulter les documents du MFFP disponibles sur leur site internet.

Plan de gestion

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média