Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

20 décembre 2019

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

3 signes de la scoliose chez l'enfant

Santé chez les enfants

Aide médicale à mourir

©Depositphoto – wavebreakmedia - L'Avantage Gaspésien

Une scoliose est un trouble de la croissance qui se traduit par une déformation de la colonne vertébrale en S ou C. Le problème vient d’une rotation ou d’une inclinaison d’une vertèbre entraînant une torsion. Il est important de l’identifier tôt, car elle peut devenir embêtante selon l’évolution. La scoliose peut être identifiée par les parents. Par quels moyens?

1. Une épaule plus haute que l’autre

La malformation de la colonne vertébrale peut être diagnostiquée à l’œil nu. Lorsque l’enfant présente une épaule plus haute que l’autre, on peut lui faire passer un test à la maison. Demandez-lui de se tenir droit, torse nu, pieds joints. Observez bien : si vous remarquez une asymétrie du pli de la taille ou des épaules, il y a fort à parier que l’enfant présente une scoliose, c’est d’ailleurs le premier signe symptomatique.

2. Une bosse

Pour confirmer la présence d’une bosse, autre symptôme de la scoliose, demandez à votre enfant de se tenir penché en avant, mains jointes, tête en bas et jambes tendues. Vous observerez s’il y a une bosse dans le haut du thorax. On l’appelle une gibbosité. Plus rarement, elle se localise vers les lombaires.

3. Une douleur dorsale

Ce symptôme est très rare chez les enfants, il apparaît plutôt chez les adultes. Néanmoins, il doit également alerter.

Il faut noter que les filles sont plus touchées que les garçons, les scolioses représentent 80% des cas chez elles. Mais elles évoluent lentement jusqu’à l’adolescence. Parmi elles, seul 1% des cas peut s’aggraver. En tout état de cause, il faut confirmer le diagnostic dans une clinique privée d’orthopédie à Montréal. Une radio posera définitivement le diagnostic. On pourra alors mesurer la courbe du rachis, appelée angle de Cobb, et suivre l’évolution de la scoliose dans le temps. Il faudra ensuite la mesurer à nouveau tous les ans.

Le traitement de la scoliose

Il n’y a pas de traitement sauf si la scoliose est fortement déviée. Dans ce cas, il sera très long. La natation sera bénéfique ainsi que la rééducation afin de renforcer les muscles du dos. Si la courbe atteint plus de 15°, il sera conseillé de porter un corset afin de redresser la courbure et d’éviter une aggravation.

Dans de rares cas, une intervention chirurgicale sera proposée afin de poser une tige dans la colonne vertébrale afin de réduire au maximum la courbure.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média