Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

10 décembre 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Des spectacles prévus jusqu’au printemps 2021 : Kaméléart revient par la grande porte à Matane

Diffusion de spectacles

Kaméléart Matane

©Gracieuseté

Après une suspension de ses activités l’été et l’automne passés, Kaméléart a annoncé revenir en force en 2020, avec pas loin d’une trentaine de spectacles qui pourraient être organisés.

Après une suspension de ses activités annoncée en février dernier, le diffuseur de spectacles de Matane, Kaméléart, qui annonce avoir développé un dialogue productif avec la Ville durant cette pause, se tourne déjà vers la programmation de son année 2020, qui pourrait comprendre une trentaine de rendez-vous culturels, dont la reprise du concert annulé de Bears of Legend, les Sœurs Boulay ou encore le retour de Fred Pellerin.   

« Cette suspension était une bonne décision. C’est vraiment ce que nous devions faire. Ça nous a permis de mettre des mots sur certaines pratiques qui n’étaient pas adéquates et d’avoir des rencontres productives avec la Ville, avec qui nous avons eu un dialogue intéressant en comité de travail », a mentionné la directrice générale de Kaméléart, Marie-Claude Soucy, en précisant avoir fait appel à Gaétan Lelièvre pour remplir le rôle de consultant. L’ancien député de Gaspé, selon Mme Soucy, est notamment venu apporter plusieurs conseils au niveau du lien à adopter avec la Ville et de la réorganisation de l’organisme. « Nous ne voulions plus du statu quo. Les méthodes de travail devaient évoluer. Nous ne voulions pas devenir des gestionnaires de salle. Nous sommes avant tout un diffuseur de spectacles. C’est notre mission première. Gérer toutes les problématiques matérielles des trois salles matanaises était trop lourd à supporter. Nous n’étions chez nous nulle part et nous ne pouvions pas nous concentrer sur la programmation », a poursuivi Mme Soucy, en saluant l’écoute des élus dans le dossier, tout en ajoutant que des enjeux comme celui de la salle de spectacles n’étaient toujours pas réglés.    

Barachois Kaméléart Matane diffuseur de spectacles

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le site du Barachois ne sera pas géré par Kaméléart l'été prochain, source des tensions avec la Ville, mais par la Corporation de gestion récréotouristique.

Le problème de la salle de spectacles              

La directrice de Kaméléart a précisé qu’à court terme, les spectacles allaient se concentrer à la polyvalente, soit la plus grande salle de Matane, d’une capacité d’environ 800 places. « Il arrive que le cachet des artistes soit lié au nombre de places, ce qui ne nous arrange pas parce que nous avons parfois de la difficulté à remplir la salle Albert Lavoie. Là, nous avons de la chance, ce ne sera pas le cas pour le printemps prochain. La grosse problématique c’est que la salle est très demandée », a-t-elle déclaré, en mentionnant qu’à moyen terme, une salle pourrait être choisie entre celle du cégep et de la polyvalente afin de la rénover minimalement de manière temporaire, pour avoir un espace à jour et fonctionnel en attendant la future salle de spectacles qui n’est pas prévue avant 2024. « À court terme c’est la solution vers laquelle nous devons nous tourner pour aider Kaméléart, mettre de l’argent dans l’une des salles actuelles », a confirmé le maire Jérôme Landry.

Quant à la saison estivale, elle devrait toujours avoir lieu au Barachois, administré de nouveau par la Corporation de gestion récréotouristique, qui ajoute ce lieu au camping de la rivière Matane, au parc des Îles, au Mont Castor et à la patinoire extérieure à la liste de ses infrastructures et devrait prioriser sur place les spectacles du diffuseur matanais tout en développant de nouvelles activités touristiques au bord du fleuve. « On est très heureux de cette entente, qui va permettre aux clients de Kaméléart de profiter d’un casse-croûte et d’un service de bar avant et après les shows », a réagi le maire de Matane.

Marie-Claude Soucy Kaméléart

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Marie-Claude Soucy, directrice générale de Kaméléart.

Une programmation variée               

« Même si nous ne voulions pas revenir à 100 à l’heure au printemps, notre programmation est quand même chargée. Au moment de la réouverture de l’hôtel de ville, nous aurons de nouveau notre billetterie sur place », a expliqué Marie-Claude Soucy, en précisant qu’une trentaine de spectacles, en comprenant ceux réservés aux écoles, pourraient avoir lieu en 2020, soit à peu près l’équivalent de ce qu’avait connu l’organisme en 2018, avec la présentation de 28 spectacles auxquels 7 800 personnes avaient pris part. Le diffuseur fera toujours partie du Réseau des organisateurs de spectacles de l’Est-du-Québec.

Une dizaine de spectacles sont déjà disponibles sur la billetterie en ligne de Kaméléart, débutant par la pièce intitulée « Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir », le 6 mars, et comprenant les performances de Mario Jean (10 mars), des 2 frères (30 mars), de Virginie Fortin (17 avril), de la relève des jeunesses musicales du Canada (24 avril), de Bears of Legend (30 mai), Fred Pellerin (11 septembre), Alexandre Poulin (29 octobre), Les Sœurs Boulay (4 décembre) et Les Foutoukours (5 décembre). Des démarches pour des spectacles en 2021 ont déjà commencé par ailleurs, toujours selon les mêmes critères de pluridisciplinarité, mettant en valeur aussi bien la chanson que le théâtre, les contes, le cirque, la danse et l’humour.

Plus de détails sur le site internet de Kaméléart ou en appelant au 418 566-0011 les lundis et mercredi de 11h à 16h. La billetterie sera fermée du 19 décembre au 5 janvier. Une vente de billets aura lieu le jeudi 12 décembre au complexe culturel de 12h à 20h.

Bobby Marmen président par intérim de Kaméléart Matane spectacles

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le président de Kaméléart, Bobby Marmen, avait annoncé la suspension des activités de l'organisme en février 2019.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média