Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

29 novembre 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Gaétan Lelièvre arrive en renfort à la Haute-Gaspésie à titre d'expert-conseil

DIAGNOSTIC ORGANISATIONNEL

Gaétan Lelièvre

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Gaétan Lelièvre a obtenu un mandat de douze semaines pour produire un diagnostic organisationnel de la structure de la MRC de la Haute-Gaspésie.

L'ex-député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, a été embauché à titre d'expert-conseil afin de poser un diagnostic organisationnel à la MRC de la Haute-Gaspésie.

Devant composer avec la démission de son directeur général, Sébastien Lévesque en plus des congés de maladie, la MRC de la Haute-Gaspésie se retrouve dans une situation peu enviable de devoir faire avancer le navire avec des effectifs réduits.

C'est dans cette optique que la Haute-Gaspésie a donné un contrat d'une douzaine de semaines estimé à 25 000 $  à Gaétan Lelièvre, recyclé en expert-conseil depuis la fin de sa carrière politique, afin d'aider la MRC à se restructurer. « On parle d'une trentaine d'employés et plusieurs services qui sont dispensés. Avec le départ du directeur général, le conseil des maires a estimé qu'un diagnostic s'imposait. Périodiquement, tout organisme se doit de se questionner sur son mode de fonctionnement. »

Le diagnostic organisationnel servira à évaluer la qualité des services et statuer si les ressources humaines en place sont suffisantes, excédentaires ou sous performantes. « Il ne faut pas oublier que le but ultime est d'offrir des services à la population. C'est ce qu'on doit prioriser. On ne peut donc pas se permettre de maintenir un organisme qui ne serait pas à son 100 %. Je suis convaincu que la volonté des maires est de rendre l'appareil le plus fonctionnel possible. »

Conseil des maires

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Le conseil des maires a siégé mercredi dernier et a répondu aux questions des citoyens sur l'explosion des coûts entourant la cueillette sélective.

À la recherche d'un nouveau directeur général

Le premier point sur la table de travail est l'embauche d'un nouveau directeur général pour remplacer Sébastien Lévesque. Or, après la démission de ce dernier, une tentative a été faite par Allen Cormier afin de l'amener à revoir sa décision. Une proposition lui a d'ailleurs été faite mais il n'y a pas eu consensus chez les élus pour un nouveau contrat de cinq ans qui était une condition de la part de Sébastien Lévesque. Puisque le contrat actuel de celui-ci était toujours valide jusqu'en 2020, certains élus ne voyaient pas l'urgence de signer une nouvelle entente de cinq ans avec le directeur actuel.

« Nous savons l'importance d'avoir un bon directeur général et nous aurions aimé qu'il reste avec nous. Puisque cette avenue n'est plus possible, nous nous tournons maintenant vers d'autres solutions », explique le maire de Mont-Louis, Guy Bernatchez.

Du côté du maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, il rappelle que la décision initiale de Sébastien Lévesque était de quitter son poste à la MRC. « Nous n'avons aucun mauvais sentiment envers notre directeur général mais je ne crois pas que dans la situation actuelle, une renégociation de contrat à long terme était de mise. »

La démission de Sébastien Lévesque est donc toujours valide et le contrat de Gaétan Lelièvre à titre de consultant est officiellement commencé. Ce dernier affirme qu'au-delà du diagnostic qui sera effectué, une solution à plus court terme sera nécessaire afin de combler le poste de directeur général, soit par l'embauche à l'interne d'un remplaçant ou en faisant affaire avec des ressources externes.

 

Commentaires

29 novembre 2019

Jean-Guy St-Pierre

Tout ça parce que Sébastien Lévesque est parti avant d'avoir fini sa job, et parce que le préfet n'assure pas un suivi efficace de ses dossiers. Qu'est-ce que Lelièvre va bien pouvoir nous dire sinon que des personnes en place n'ont pas fait leur travail en prévoyant avec un minimum de vision ce qui allait arriver. Pourquoi les différents maires qui siègent à la MRC ont-ils fait autant confiance en ces gens-là? Qui c'est qui paie, pas eux, mais toi et moi? Qu'est-ce que Lelièvre va bien pouvoir nous dire sinon que des personnes en place n'ont pas fait leur travail en prévoyant avec un minimum de vision ce qui allait arriver. Renfort à 25 000$ pour ce que ça va donner...Y' avait pas quelqu'un à l'interne qui voyait ce qui n'allait pas?

30 novembre 2019

Sylvie Pelletier

WoW Monsieur Deschènes je suis déçue de votre position, rien n’est fini avant que ça le soit. Est-ce là toute l’estime et la reconnaissance que vous avez pour le travail, excellent soit dit en passant, de notre DG. Vous monsieur Bernatchez je vous croyais plus combatif que ça, est-ce votre défaite qui vous rend si défaitiste. À moins que certains élus brigue le poste pour eux ou de leur proche. On dirait presque un copié collé de la MRC voisine. Effectivement monsieur Lévesque a remis sa démission mais le connaissant bien il y a sûrement une raison derrière ça, posez-vous donc la question chère élus, à moins que vous en soyez la principale cause. Bravo Monsieur Cormier de défendre votre DG et de travailler à la maintenir à la tête de notre MRC, j’ Que vous ne serez pas seul à naviguer sur votre bateau

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média