Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 novembre 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La Haute-Gaspésie payera plus cher la cueillette sélective dès 2020

GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

Cueillete sélective

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Les citoyens de la Haute-Gaspésie devraient voir une augmentation des frais associés à la cueillette sélective dès les prochains budgets municipaux.

Dès 2020, les citoyens de l'ensemble des municipalités de la Haute-Gaspésie payeront plus cher pour la cueillette et le traitement des matières résiduelles.

Le contrat de trois ans avec Exploitation Jaffa ayant pris fin, la MRC de la Haute-Gaspésie est retournée en appel d'offres afin d'avoir une nouvelle entente sur sept ans. Ce qui coûtait à l'époque 931 000 $ en coûtera dorénavant 1,4 million de dollars.

Ainsi l'économie d'un demi-million que les citoyens avaient obtenu lors de l'entente avec Jaffa il y a trois ans s'annule avec ce nouveau contrat qui retourne au Groupe Bouffard. On explique cette hausse par l'explosion des coûts autour de la portion recyclage.

Dans les faits, la Haute-Gaspésie aurait pu se prévaloir d'une extension de contrat avec Jaffa de deux ans au même prix qu'en 2016 mais cette avenue n'a pas été empruntée, le délai étant d'ailleurs expiré pour exercer cette option. De plus, selon le directeur général de la MRC de la Haute-Gaspésie, Sébastien Lévesque, Exploitation Jaffa tentait de rouvrir l'entente puisque celle-ci était devenue financièrement invivable pour l'entreprise. « Si on avait rouvert l'entente pour les deux années d'option, on s'exposait à une possible saga judiciaire de la part de l'autre soumissionnaire de l'époque. Nous avons donc opté pour un nouvel appel d'offres, mais pour sept ans. »

Sébastien Lévesque illustre que l'entente de 2016 avec Jaffa était un cadeau inattendu. Jaffa aurait ainsi soumissionné trop bas et en absorbait les contrecoups financiers depuis. D'ailleurs lors, de l'appel d'offres pour les sept prochaines années, la soumission de Jaffa était plus élevée de 4 millions de dollars.

Le nouveau contrat ramène donc la MRC de la Haute-Gaspésie sensiblement au même point qu'il en était avant 2016. Le montant ainsi facturé aux municipalités inclut la cueillette sélective et l'enfouissement à Matane. Quant à la récupération des matières putrescibles (bac brun), le montant exact qui sera refilé aux municipalités n'est pas encore connu puisque la MRC examine toujours ses options en la matière.

Concrètement, les citoyens de la Haute-Gaspésie verront fort probablement une hausse sur leur compte de taxes oscillant entre 70 $ et 90 $ pour des municipalités comme Sainte-Anne-des-Monts et Mont-Louis.

Commentaires

28 novembre 2019

Rene bernatchez

Je comprend pas que les prix vont ossiller commme 2016 et ila une oguentationde 70 a 90 dollard. Expliquer moi ca et au 41 premiere ave est. Vous ne ramasser. Aucune. Vidange de des anne

29 novembre 2019

Jean-Guy St-Pierre

Sébastien Lévesque illustre que l'entente de 2016 avec Jaffa était un cadeau inattendu. Jaffa aurait ainsi soumissionné trop bas et en absorbait les contrecoups financiers depuis. Le même monsieur n'a pas vu venir le contrecoup ou le retour du balancier? Manque de planification ou de prévoyance? La récupération ne fonctionne pas de façon efficace et on parle de nous accabler avec un maudit bac brun, passez à autre chose. Tout ça parce que Sébastien Lévesque est parti avant d'avoir fini sa job, et parce que le préfet n'assure pas un suivi efficace de ses dossiers. Qu'est-ce que Lelièvre va bien pouvoir nous dire sinon que des personnes en place n'ont pas fait leur travail en prévoyant avec un minimum de vision ce qui allait arriver. Pourquoi les différents maires qui siègent à la MRC ont-ils fait autant confiance en ces gens-là? Qui c'est qui paie, pas eux, mais toi et moi?

2 décembre 2019

gaetan gagnon

pourquoi on subirait cette hausse,toujours les memes qui debourses ,au moins si ca bougerait cote emplois ,on s en vient une region de l age d or et de biens-heureux et chomeurs ...................

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média