Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 novembre 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Baisse de 53 % des bénévoles au Centre d’action de Matane : 3 services pour aînés menacés

Perte d'autonomie des aînés

Main aîné

©Gracieuseté Pixabay

Au moins trois services offerts au Centre d’action bénévole de la région de Matane seraient menacés de disparition à cause d’une baisse de 53 % du nombre de bénévoles en dix ans, dont la popote roulante.

La directrice du Centre d’action bénévole de la région de Matane, Claire Levasseur, a voulu pousser un cri du cœur pour alerter l’opinion au sujet des dommages collatéraux sur les aînés de la région engendrés par la baisse de 53 %, en dix ans, du nombre de bénévoles œuvrant au sein de l’organisme. Au moins trois services seraient menacés de disparition : la popote roulante, le transport de résidents de villages éloignés et les visites amicales.

La directrice du Centre d’action bénévole de Matane s’est montrée très préoccupée par l’essoufflement des 163 bénévoles actuels impliqués dans les différents services offerts par l’organisme, actif depuis 1980. Selon elle, ce nombre a diminué de 20 % depuis 5 ans et de 53 % depuis 10 ans, avec des besoins toujours aussi forts dans la communauté. « Nous avions déjà pu compter sur le soutien de 305 bénévoles en 1999-2000 mais la relève n’a pas suivi au même rythme et aujourd’hui plusieurs de nos bénévoles sont à bout de souffle et vieillissants. Notre problème majeur n’est pas le financement de nos différents programmes mais le recrutement de nouvelles personnes engagées, d’où le cri du cœur que j’ai voulu lancer. Si des Matanaises et des Matanais se questionnent sur leur implication dans la communauté, qu’ils n’hésitent pas à se présenter au Centre d’action bénévole ! », a souligné Mme Levasseur, en rappelant que plus le nombre de bénévoles sera important, moins la charge de travail qui retombera sur leurs épaules sera pesante.

Trois services menacés              

Parmi les différents programmes de soutien, notamment offerts aux aînés de la région par l’organisme, trois services seraient menacés de disparition si de nouveaux aidants ne se présentaient pas. L’un des plus emblématiques, la popote roulante, consiste à livrer chez des personnes en perte d’autonomie, quatre midis par semaine, des repas chauds comprenant une soupe, un plat et un dessert, préparés par la boulangerie Le Blé D’or. « Avec six équipes régulières qui assurent le service présentement, à raison de deux équipes d’une ou deux personnes par semaine, 52 semaines par an, pour environ 40 bénéficiaires, la rotation des équipes se fait toutes les trois semaines seulement. Ça devient trop lourd à gérer pour nos bénévoles actuels, qui pourraient risquer de se sentir oppressés par leur implication », a détaillé Mme Levasseur, en ajoutant qu’en raison de la mouvance des bénéficiaires, générée par les décès de personnes âgées et leur placement dans un établissement spécialisé, un total de 70 personnes environ bénéficiaient de ce service au cours de l’année.

La directrice a déclaré que les visites amicales étaient aussi en perte de vitesse malgré leur importance dans la lutte contre la solitude des aînés isolés souffrant d’une perte d’autonomie. « Parfois nos bénévoles sont les seuls visiteurs reçus par ces personnes. Il est arrivé qu’ils jouent aussi un rôle d’assistance médicale, en appelant l’ambulance après les avoir retrouvées au sol, incapables de se relever », a-t-elle alerté. L’autre programme menacé de disparition serait le transport, vers les services sociaux et de santé, des personnes incapables de conduire, notamment issues des villages des extrémités du territoire, de Baie-des-Sables et Les Méchins. « C’est un service qui est devenu lourd à gérer pour nous et il arrive qu’on doive reporter leur rendez-vous médical pour qu’ils puissent se faire covoiturer », a mentionné Mme Levasseur.

Claire Levasseur Centre d'action bénévole de Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Claire Levasseur, directrice générale du Centre d'action bénévole de la région de Matane.

L’isolement des aînés, un enjeu majeur              

Selon le « Portrait des personnes aînées de la Matanie 2017-2018 » publié par le CISSS du Bas-Saint-Laurent (Centre intégré de santé et de services sociaux), la proportion d’aînés vivant seuls sur le territoire de la MRC passait de 27 % chez les 65-74 ans à 37 % chez les 75 ans et plus (24 et 28 % pour les hommes, 29 et 45 % chez les femmes, pour les mêmes tranches d’âge).

Par ailleurs, 30 % des aînés de la Matanie vivraient sous le seuil de faible revenu selon le recensement canadien de 2016 (contre 26 % dans le Bas-Saint-Laurent) et 51 % recevraient des prestations du Supplément de revenu garanti (46 % dans la région). Pour sa part, l’« Enquête sociale générale » de Statistique Canada publiée en 2013 révélait que 24 % des aînés du Québec étaient des bénévoles et qu’ils consacraient en moyenne 190 h par année dans leur implication communautaire.

Avec la démographie vieillissante de Matane, Mme Levasseur a expliqué que davantage de bénévoles pourraient sans doute s’impliquer. Elle aurait souhaité pouvoir compléter l’équipe régulière des quatre personnes du Centre d’action bénévole de Matane par l’embauche d’un responsable exclusif du recrutement des aidants dans la communauté. Elle a rappelé enfin que les demandes de services avaient tendance à exploser durant l’été, lors des visites des enfants et petits-enfants auprès de leur famille, souvent capables de constater une perte d’autonomie difficile à admettre par la personne qui en souffre elle-même.

Sylvie Fortin Centre d'action bénévole région de Matane Les P'tits givrés service soutien alimentaire zones rurales

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Sylvie Fortin, responsable des P'tits givrés, équivalent de la popote roulante pour les villages ruraux, moins impactés par la baisse du nombre de bénévoles.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média