Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

20 novembre 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Diane Lebouthillier conserve son poste de ministre du Revenu national

POLITIQUE FÉDÉRALE

Diane Lebouthillier

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Diane Lebouthillier remettra son chapeau de ministre du Revenu national au sein du caucus du gouvernement minoritaire de Justin Trudeau.

Au terme de la formation du nouveau caucus libéral du gouvernement minoritaire de Justin Trudeau, la députée réélue de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, a été reconduite au poste de ministre du Revenu national.

La députée reprendra donc là où elle a laissé avant la dernière campagne électorale. La ministre gaspésienne continuera ainsi de travailler sur l'épineux dossier de l'évasion fiscale. Le dernier mandat de la ministre avait fait l'objet de nombreuses critiques, notamment en ce qui a trait au nombre de condamnations et spécialement sur l'ampleur de celles-ci.

L'affaire KPMG et la qualité de l'information fournie aux citoyens aux différents centres d'appels de l'Agence du revenu du Canada avaient aussi été des dossiers avec lesquels la députée-ministre avait dû composer. « J'étais très contente de demeurer à l'Agence du revenu du Canada puisqu'il y a encore beaucoup de travail à faire. Également, je suis heureuse d'être toujours à la table des ministres pour faire avancer les dossiers de la Gaspésie. »

Cette fois-ci, le mandat de Diane Lebouthillier se fera dans le contexte d'un gouvernement minoritaire où la collaboration et les compromis seront de mise avec les partis d'opposition. Toutefois, la ministre n'aura plus le jeune député néodémocrate, Pierre-Luc Dusseault comme vis-à-vis, celui-ci ayant été défait lors du vote du 21 octobre dernier.

Rappelons qu'aux dernières élections, Diane Lebouthillier avait remporté la victoire avec 16 296 voix contre 15 659 pour le bloquiste, Guy Bernatchez.

Réactions

Premier à réagir à la nomination de Diane Lebouthillier, le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, tenait à féliciter la ministre. « C'est important d'avoir notre interlocutrice gaspésienne au cabinet. D'ailleurs, nous avons plusieurs dossiers dont nous souhaitons des avancées, à commencer par l'érosion des berges, l'immigration et le développement économique du milieu. »

Le préfet ajoute que le maintien d'emplois de qualité dans la fonction publique fédérale et l'implantation d'un centre de services pour anciens combattants, tel que demandé par la candidate néodémocrate Lynn Beaulieu lors de la dernière campagne électorale.

Finalement, Allen Cormier est d'avis qu'en sa qualité de ministre, Diane Lebouthillier doit faire une réelle différence pour la Haute-Gaspésie pendant ce deuxième mandat. « J’espère rencontrer Diane Lebouthillier prochainement avec le conseil des maires pour discuter de nos dossiers prioritaires. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média