Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Maison

Retour

20 novembre 2019

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

4 conseils pour magasiner son hypothèque à un bon taux

Publireportage

Prêt pour aider, Finance

©Depositphotos - L'Avantage Gaspésien

Plusieurs critères sont à prendre en compte lors du choix de votre hypothèque, car ils influencent le taux du crédit immobilier ou du moins son coût total. Nos conseils pour faire des économies.

1. Avoir un bon profil

Le taux de votre hypothèque dépend grandement de votre profil d’emprunteur. Si vous avez une bonne cote de crédit, un bon salaire, un emploi fixe, une mise de fonds conséquente et une épargne en prime, les banques vous dérouleront le tapis rouge avec des taux attractifs. Si ce n’est pas votre cas, la première chose à faire est de refaire votre crédit rapidement.

2. Jouer sur la durée

La durée de l’hypothèque impacte le coût du crédit : plus la durée est longue et plus vous payez des intérêts.

  • Choisir une hypothèque ouverte a ceci d’intéressant qu’elle vous permet de rembourser par anticipation des sommes supplémentaires à vos mensualités. Il faut savoir que le taux de ces hypothèques est généralement plus élevé, mais si vous raccourcissez réellement la durée de remboursement, le coût du crédit sera du coup moins élevé. Étudiez cette possibilité en fonction de vos besoins : vous pourriez rembourser totalement la somme empruntée avant le terme sans pénalité ou même changer de prêteur en cours de route pour obtenir un taux plus bas. Dans le cas d’une hypothèque fermée, le montant des remboursements anticipés est limité.
  • Choisir une hypothèque à court terme vous permet de renégocier le capital restant dû à un taux plus intéressant plus rapidement ou de changer de banque sans pénalités pour négocier un nouveau taux.

3. Prendre un taux fixe

Les taux fixes sont plus élevés que les taux variables, mais comme ils sont plutôt bas actuellement, vous avez plus de chance d’en trouver un intéressant. On vous vendra les atouts du taux variable, mais ne perdez pas de vue que les augmentations de taux sont imprévisibles. En cas de hausse, vous seriez perdant : vous paierez plus d’intérêts en remboursant moins de capital. Si néanmoins vous êtes tenté, protégez-vous avec une hypothèque convertible de manière à pouvoir revenir à un taux d’intérêt fixe. Quoi qu’il en soit, le taux d’intérêt variable n’est intéressant que si vous pouvez supporter les variations et si vous remboursez plus vite.

4. Opter pour le paiement accéléré

En choisissant un mode de paiement accéléré, vous rembourserez une échéance de plus par an soit sur une durée de 25 ans, 4 ans d’hypothèque en moins ! Au total, vous économisez des frais intérêts importants, par exemple pour une hypothèque de 260 000 dollars à 4% la coquette somme de 21 000 dollars.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média