Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 novembre 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Matane prévoit des aménagements de 45 000 $ sur le terrain vacant de St-Jérôme, près de la rivière

Revitalisation du centre-ville de Matane

Terrain vacant Matane 298 Saint-Jérôme

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le terrain vacant de Saint-Jérôme devrait comporter un parc sur le bord de la rivière d’ici à l’été 2020, grâce à des investissements de 45 000 $.

La Municipalité avait annoncé l’acquisition de ce terrain du 298 de l’avenue Saint-Jérôme au mois d’avril pour la somme de 30 000 $. Lors de la dernière séance publique du conseil municipal, les élus ont annoncé un projet d’aménagement de parc dans ce secteur d’ici à l’été prochain, pour un total de 45 000 $.

« C’est un projet transitoire dans le sens où l’on va rendre un aspect plus intéressant, plus esthétique aux lieux, avec l’aménagement de bancs proches de la rivière par exemple, mais on ne veut pas installer d’équipements trop lourds dans la mesure où l’on espère que le projet de la Cuisine collective à la Co.Mode verte se réalise, pour qu’on puisse prolonger la promenade des Capitaines », a détaillé le maire de Matane, Jérôme Landry. Selon lui, les aménagements devraient ainsi comprendre des éléments légers comme des bancs, une table de pique-nique, la plantation d’arbres et d’arbustes ou encore l’installation d’un coin salon sur le bord de la rivière. L’aménagement du parc devrait débuter au printemps afin d’avoir un espace invitant pour les flâneurs du centre-ville dès l’été 2020.

Rappelons que le terrain, laissé vacant depuis la destruction, en décembre, de l’immeuble incendié le 21 octobre, d’une superficie d’environ 453 m2 (4 865 p2) selon le rôle, avait été vendu à la Ville, notamment à cause des nouvelles réglementations en vigueur dans le domaine des bandes riveraines ayant dissuadé le propriétaire d’envisager une nouvelle construction dans le secteur. Selon les élus, ce lieu s’intègre enfin dans la démarche amorcée en 2018 autour de la revitalisation du centre-ville grâce à la collaboration de l’architecte Pierre Thibault, qui avait rappelé l’importance, pour Matane, de se tourner davantage vers sa rivière et de privilégier les aménagements urbains destinés au bien-être des piétons.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média