Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 novembre 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Le FIDEL de la Matanie reçoit 150 000 $ du gouvernement du Québec

Revitalisation économique de la Matanie

FIDEL de la Matanie François Rioux

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le FIDEL de la Matanie a été créé par l’entrepreneur François Rioux en 2016 pour contribuer au développement économique de la MRC.

Une aide gouvernementale de 150 000 $ au Fonds d’innovation et de développement économique local (FIDEL) de la Matanie a été annoncée le 19 novembre par la ministre déléguée au Développement économique Marie-Eve Proulx, par ailleurs responsable du Bas-Saint-Laurent, avec l’objectif de permettre au fonds de poursuivre ses efforts de revitalisation de la MRC.

« Les turbulences économiques que connaît la région, telles que la fermeture de la cartonnerie Rock Tenn et celle de l’usine d’éoliennes Enercon de Matane nécessitent des efforts de revitalisation accrus dans la MRC. Ce fonds d’innovation et de développement économique local démontre bien que le milieu des affaires de la Matanie est mobilisé et prêt à participer activement au développement économique et social de la MRC », a déclaré dans un communiqué la ministre Proulx, en qualifiant d’inspirant ce modèle où des investisseurs privés redonnent à la communauté. « Je suis très heureux de ce bon résultat, quoi qu’inférieur à la somme demandée à l’origine, qui s’élevait à 500 000 $ », a réagi le député Pascal Bérubé. « J’espère que ces investissements vont permettre au gouvernement de mieux mesurer le potentiel du FIDEL, un fonds qui fait école au Québec », a-t-il poursuivi, en précisant qu’il travaillait par ailleurs avec la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation à la mise en place d’un fonds de diversification économique pour la Matanie.

Entre autres implications locales, le FIDEL a notamment remis, au cours des deux dernières années, la somme de 200 000 $ sous la forme de différentes bourses octroyées à douze entrepreneurs de la région comme Les Biquettes de la Coulée, la microbrasserie La Fabrique, la boulangerie Toujours Dimanche, Bois de grange instantané ou encore Fragment, qui cherche à réadapter les rites funéraires aux nouvelles technologies. Rappelons que les entrepreneurs de la région ont jusqu’au 31 mars pour déposer leur projet dans le cadre de la 3e édition de ce programme des bourses FIDEL. Dix-sept projets avaient été soumis l’année passée. « On ne se sait jamais combien d’emplois la start-up de demain va pouvoir créer dans la région », avait déclaré François Rioux le 25 septembre, lors du lancement de cette 3e édition.

« Nous allons pouvoir maintenir et développer notre soutien à l’entrepreneuriat local, mais aussi renforcer notre stratégie de développement à l’international en renouvelant nos activités de démarchage auprès de l’agence Research On Investment » - Jean Langelier, directeur général du FIDEL de la Matanie

Revitaliser le milieu              

Tout en remerciant le gouvernement du Québec de sa contribution, le directeur général du FIDEL de la Matanie, Jean Langelier, a expliqué que ces sommes-là seraient utilisées pour continuer à réaliser les objectifs de création d’emplois et de richesse dans la région que se sont donnés les membres du fonds, aujourd’hui au nombre de 136. « Nous allons pouvoir maintenir et développer notre soutien à l’entrepreneuriat local, mais aussi renforcer notre stratégie de développement à l’international en renouvelant nos activités de démarchage auprès de l’agence Research On Investment », a précisé M. Langelier.

En fonction des avantages mis en avant par le FIDEL pour attirer des entreprises et des investissements en Matanie, comme la présence d’un port en eaux profondes desservi par le réseau ferroviaire, l’intérêt du traversier-rail à destination de la Côte-Nord, le CDRIN (Centre de développement et de recherche en imagerie numérique) ou encore le parc industriel, cette agence de dépistage d’occasions d’affaires permet de cibler des entreprises à travers le monde pour les inviter à bénéficier de ces attributs locaux en venant développer leurs activités en Matanie.

Grâce à cette agence, au cours de l’année, le FIDEL est notamment parvenu, selon son directeur général, à développer des contacts avec une firme extérieure spécialisée dans le domaine de l’économie circulaire, de la biomasse et des matières résiduelles. Par ailleurs, une mission de démarchage d’entreprises en Europe devrait avoir lieu au mois d’avril 2020, pour permettre au FIDEL de vanter les atouts économiques de la Matanie. Selon l’Institut de la statistique du Québec, rappelons que la MRC, en fonction de son indice de vitalité économique, est passée, entre 2002 et 2018, de la 97e à la 89e place dans le classement des 104 MRC québécoises.

FIDEL de la Matanie Jean Langelier

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Jean Langelier, directeur général du FIDEL de la Matanie.

Commentaires

25 novembre 2019

Donald Gauthier

Félicitations à Fidel pour leurs travail avec le gouvernement Legault.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média