Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

12 novembre 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Lorsque les musiciens choisissent Mont-Louis pour la création

ESPACE CULTUREL DE LA POINTE SEC

Yanik Element

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Yanik Element est propriétaire de La Pointe Sec depuis 2007.

L'Espace culturel de La Pointe Sec est reconnu pour ses spectacles et ses soirées festives mais au-delà de sa vocation de diffuseur, l'endroit est tout désigné pour accueillir des artistes en résidence.

C'était d'ailleurs une des premières vocations que le propriétaire, Yanik Elément voulait donner à sa salle de spectacles. « Lorsque j'ai acheté le bâtiment en 2007, c'était clair que je voulais de la création entre les murs. Si les premières années ont d'abord été consacrées à la salle de spectacles, les résidences d'artistes sont devenues un volet important de l'offre de La Pointe Sec au cours des trois dernières années », explique l'artiste mont-louisien.

Simplement au cours de la dernière année, pas moins de huit artistes ou groupes ont profité du loft aménagé au deuxième étage pour créer et enregistrer des pièces. On peut penser notamment à Keith Kouna, Guillaume Arseneault et O.G.B.. « Je reçois beaucoup de musiciens de la grande ville qui ont rarement le temps de se retrouver pendant une semaine complète pour créer du nouveau matériel en raison des nombreuses obligations de la vie quotidienne. En venant ici, c'est une immersion totale dans la création sans distraction. Il se fait de la préproduction, de la composition et des arrangements. Au fond, c'est une période pour les artistes de faire de la recherche et du développement », ajoute Yanik Elément.

Loft Pointe Sec

©Photo Gracieuseté

Le loft est aménagé comme un petit chalet où les artistes ont accès également à la salle de spectacles pour maximiser leur processus créatif.

Pointe Sec

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

L'endroit inspire la création et la complicité entre musiciens.

Donner au suivant

Évidemment, le propriétaire de La Pointe Sec prend un grand plaisir à soutenir les artistes dans leur processus en leur prodiguant des conseils et en leur faisant profiter de son bagage d'expérience. « C'est aussi l'occasion pour moi de donner un coup de main aux groupes émergents. Comme plusieurs sont peu fortunés, on fonctionne par échange de services. Je leur fournis la résidence et ils offrent un spectacle à la fin du séjour. Il y en a aussi qui profitent de la petite salle, La Face B, pour jouer en formule 5 à 7 afin d'essayer des nouvelles pièces devant public. Parfois, on peut voir l'évolution d'une chanson du début à la fin de la semaine. »

En plus de fournir la technique et l'équipement de La Pointe Sec, l'ambiance propice à la création et des judicieux conseils, Yanik Elément utilise aussi son réseau de contacts pour aider les groupes moins connus à se dénicher des contrats avec cachet à la fin de la résidence. D'ailleurs, l'année 2020 s'annonce déjà pour être faste en création puisque l'ensemble de seize musiciens, le GGRIL, chapeauté par l'organisme Tour de bras sera en résidence.

Pour Yanik Elément, les résidences d'artistes sont une façon idéale pour lui d'aider la relève, de se replonger lui-même dans l'effervescence du processus créatif et de pouvoir observer les résultats. « Je dois avouer que c'est quand même fort agréable d'entendre une chanson en sachant qu'elle a été créée ici-même à La Pointe Sec », conclut le propriétaire, en se réchauffant les mains près du poêle à bois.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média