Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 novembre 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Quai de Mont-Louis: Transport Canada s'engage à étudier les demandes citoyennes

ENROCHEMENT

Quai Mont-Louis

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Le quai de Mont-Louis fait actuellement l'objet de travaux d'enrochement.

Transports Canada a accepté d'étudier la proposition citoyenne demandant un accès piétonnier au quai de Mont-Louis, actuellement en processus d'enrochement.

L'un des citoyens à la tête de cette demande, Dany Bergeron, explique qu'un échange d'environ une heure s'est tenu avec plusieurs intervenants au dossier. « On nous a posé beaucoup de questions et j'ai senti qu'on voulait véritablement écouter ce qu'on avait à dire. »

Les responsables de Transports Canada ont également demandé à Dany Bergeron d'envoyer une demande écrite accompagné d'un support visuel afin de bien cibler la demande. « Ce que nous voulons, c'est un accès piétonnier tout simplement. C'est une question de sécurité pour éviter que les gens se rendent directement sur l'enrochement mais aussi pour préserver un certain attrait touristique pour les visiteurs ainsi que pour les gens d'ici », explique Dany Bergeron, également conseiller municipal de Mont-Louis.

Ce dernier ne s'attend pas à une réponse officielle avant l'assermentation des ministres qui devrait se faire le 20 novembre. « Ça nous laisse encore du temps puisque les travaux se situent actuellement au bout du quai », ajoute le principal intéressé. Par ailleurs, Dany Bergeron croit qu'un accès piétonnier pourrait aussi servir à Transports Canada dans l'éventualité que des travaux d'ajustement sur l'enrochement soient nécessaires.

Une manifestation s'était d'ailleurs tenue en marge de la campagne électorale fédérale dans laquelle la députée réélue avait promis des sommes d'argent pour les ports pour petits bateaux. « Nous sommes une exception à Mont-Louis puisque la majorité des quais sont gérés par Pêches et Océans Canada. Nous comptons d'ailleurs interpeller Diane Lebouthillier afin d'avoir un appui dans nos démarches », conclut Dany Bergeron.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média