Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

04 novembre 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

La campagne du coquelicot rapporte 4 500 $ à Matane, à la veille du jour du Souvenir

Semaine du Souvenir

Campagne coquelicot Matane

©Gracieuseté Clément Labrie

La campagne du coquelicot de la filiale 130 de la Légion royale canadienne a été lancée symboliquement auprès des élus de la MRC de la Matanie le 23 octobre.

Les vétérans de la Légion royale canadienne de la filiale 130 de Matane sont parvenus à recueillir, grâce au soutien de la population, la somme de 4 500 $ à l’occasion de l’édition 2019 de la campagne du coquelicot qui s’est tenue à la veille de la semaine du Souvenir. La Légion invite la population à porter un coquelicot à la boutonnière du 31 octobre au 11 novembre pour rendre hommage aux hommes et aux femmes tombé(e)s au combat.

Le président de la campagne du coquelicot de Matane, Clément Labrie, membre de la filiale 130 Victor-Côté, du nom de cet ancien aumônier militaire et curé de Matane du milieu du XXe siècle, s’est réjoui du succès de la campagne effectuée dans différents commerces de la région les 31 octobre, 1er et 2 novembre derniers. Il a rappelé que les fonds recueillis revenaient, sous différentes formes, à la communauté matanaise, en venant en aide aux anciens combattants blessés et démunis, en finançant l’achat d’appareils médicaux, en finançant la recherche médicale, en servant au maintien d’établissements de soins de longue durée, aux cadets et à différentes activités de la Légion. L’année passée, à titre d’exemple, 1 500 $ avaient été remis à la campagne de financement de la clinique de santé de l’œil de la Fondation de l’hôpital de Matane.

Membre de la filiale 130 depuis plus de 20 ans, Clément Labrie avait lancé symboliquement la campagne du coquelicot 2019 en se rendant à la MRC pour remettre un emblème aux maires et mairesses de la Matanie. Il a remercié tous les généreux donateurs. L’année passée, pour commémorer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, le 11 novembre 1918, une centaine de coquelicots, sous la forme d’autocollants, avaient été installés sur les tombes d’anciens combattants au cimetière de Matane.

Jour du Souvenir Matane 2018 commémoration guerre coquelicot anciens combattants Légion royale canadienne

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

À l'occasion du centenaire de la fin de la Grande Guerre, des coquelicots avaient été installés sur une centaine de tombes au cimetière de Matane en 2018.

À l’approche du jour du Souvenir, un rassemblement se tiendra le samedi 9 novembre à 10 h 15 au cénotaphe de Matane. Rappelons que le coquelicot, dans les pays du Commonwealth, est le symbole de la commémoration de l’armistice de 1918, et plus largement de tous les anciens combattants. Le choix de cette fleur est dû à un poème de guerre écrit par l’Ontarien John McCrae en 1915, lors de la bataille d’Ypres, qui a connu l’une des premières attaques chimiques de l’histoire, lancée par l’armée allemande. Les dégâts causés par les bombardements avaient changé la teneur du sol, au point que le coquelicot était parvenu à prospérer dans les sols calcaires devenus riches en chaux, en raison des décombres. La fleur est devenue l’emblème de l’Association des anciens combattants de la Grande Guerre en 1921.

Jour du Souvenir Matane 2018 commémoration guerre coquelicot anciens combattants Légion royale canadienne

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

L'année dernière, le jour du Souvenir coïncidait avec le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média