Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

30 octobre 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

L’encan virtuel du comité centre-ville de Matane prend fin dans quelques heures

Revitalisation du centre-ville de Matane

Mathieu Trépanier comité centre-ville de Matane encan virtuel Sébastien Thibault

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

L’encan virtuel proposé par le comité centre-ville de Matane autour d’une sélection de 64 illustrations du graphiste matanais Sébastien Thibault prendra fin le jeudi 31 octobre à 23 h 59.

Les amateurs d’art intéressés à se procurer l’une des 64 œuvres de l’illustrateur matanais Sébastien Thibault sélectionnées pour l’encan virtuel organisé par le comité centre-ville de Matane auront jusqu’au jeudi 31 octobre, à 23 h 59 et 59 secondes, pour publier leur mise.

Afin de compenser la pluie ayant dissuadé les visiteurs de venir en aussi grand nombre que l’an dernier à l’édition 2019 du Festin de rue et pour permettre à l’organisme de financer les nouveautés prévues dans le cadre de son mandat de revitalisation de Matane, le comité centre-ville a eu l’idée originale de faire appel, cet été, à la collaboration du graphiste matanais Sébastien Thibault pour un encan virtuel de 64 œuvres qui doit prendre fin le 31 octobre à 23 h 59. À l’écriture de ces lignes, les différentes mises déjà reçues sur 62 dessins permettraient de récolter la somme de 4 409 $.

« C’est une activité qui a connu un bel engagement de la population, avec certaines mises venant même de Québec, Montréal et la Colombie britannique. Sans avoir encore le résultat final de l’encan virtuel, avec une somme entre 4 000 et 5 000 $ nous sommes déjà au-dessus de nos attentes », s’est réjoui Mathieu Trépanier, chargé de projets au comité centre-ville, qui avait lancé aussi cette idée pour mieux faire connaître le travail de Sébastien Thibault, publié dans des titres aussi prestigieux que The New York Times, The Guardian, Le Monde, Urbania, Time magazine ou encore The Wall Street Journal, le tout en créant ses illustrations depuis Matane.       

Sébastien Thibault illustrateur graphiste Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Sébastien Thibault est un illustrateur matanais dont les dessins de presse sont publiés à travers le monde.

« L’argent récolté grâce à l’encan nous aidera dans notre fonctionnement général mais aussi dans différents projets » - Mathieu Trépanier, du comité centre-ville de Matane  

Aider des organismes locaux            

Durant l’été, les 64 œuvres sélectionnées pour l’encan ont été exposées lors de différentes activités organisées par le comité centre-ville, lors de la Fête nationale, du Festin de rue et des Journées de la culture. Une exposition s’était tenue aussi en collaboration avec le marché public. Si le comité centre-ville conservera l’essentiel de la somme remportée à cette occasion, les Saveurs de la Matanie se verront accorder aussi une partie de l’argent obtenu grâce aux mises, qui sont montées pour le moment jusqu’à 250 $ pour l'une des illustrations.   

Avec cette somme, le comité centre-ville compte notamment soutenir l’un des projets phares présentés le 20 mars lors sa 13e assemblée générale annuelle : l’installation de stations de chaleur durant l’hiver sur certains lieux publics, des espaces intitulés « Chaud au cœur », comportant un foyer extérieur permettant à la population de venir se réchauffer dans la rue et sur certains lieux de rassemblement. Autre projet à venir à l’occasion du temps des fêtes, l’illumination d’un sapin de Noël dans le centre-ville. « L’argent récolté grâce à l’encan nous aidera dans notre fonctionnement général mais aussi dans différents projets », a poursuivi Mathieu Trépanier, qui a rappelé l’objectif d’amélioration de la qualité de vie à Matane de l’organisme, notamment grâce à un centre-ville actif comportant plusieurs activités culturelles et sociales. Son objectif ultime, dans l’idéal, serait d’organiser au moins une activité par mois dans le centre de Matane.    

Mathieu Trépanier comité centre-ville de Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Mathieu Trépanier, lors des Journées de la culture de Matane, durant lesquelles, fin septembre, s'est tenue la 4e exposition dédiée aux oeuvres de Sébastien Thibault sélectionnées pour l'encan virtuel.

Comment participer à l’encan ?            

Pour prendre part à l’encan virtuel, les personnes intéressées sont invitées à se rendre sur la page Facebook du comité centre-ville de Matane pour inscrire, dans les commentaires de la publication liée au projet, à côté de l’image qui les intéresse, le montant de leur mise. À noter que les sous ne sont pas pris en compte. La mise supérieure minimale est de 1 $. La personne remportant l’illustration de Sébastien Thibault sera celle dont la plus grosse mise aura été inscrite à 23 h 59 le jeudi 31 octobre. Les mises publiées à 00:00 le 1er novembre ne seront pas prises en compte. Si deux mêmes montants sont inscrits à la même heure, en cas d’absence de mise supérieure, la priorité sera donnée au premier ayant annoncé la somme en question dans les commentaires. En cas d’impossibilité de règlement, c’est la personne à l’origine de la deuxième plus grosse mise qui sera contactée ultérieurement par le comité centre-ville, auprès duquel les images seront récupérables. À noter que des envois par la poste, avec les coûts supplémentaires associés, seront aussi possibles. Les 64 affiches, imprimées à Espace F, sont de trois grandeurs différentes : 38 par 50 pouces et 24 par 36 pouces pour neuf illustrations originales, encore jamais parues dans la presse mondiale, et 26 par 38 pouces pour les 55 illustrations restantes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média