Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

21 octobre 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

La bibliothèque municipale de Matane célèbre cette année ses 50 ans d’existence

Vie culturelle à Matane

50 ans bibliothèque de Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

La bibliothèque de Matane célèbre cette année cinq décennies d’existence, dont 19 ans dans le nouveau complexe culturel bâti sur les bords de l'estuaire de la rivière.

Inaugurée par l’ancien maire Roger Dion dans le sous-sol de l’hôtel de ville de Matane le 20 septembre 1969, la bibliothèque municipale, qui a ouvert ses portes le 30 avril 2000 dans ses nouveaux locaux du complexe culturel bâti sur les bords de l’estuaire, a célébré ses 50 ans le 17 octobre lors d’une soirée dédiée à la culture et à l’amour des livres.

Décrite à la fois comme un lieu de flâneries, de conférences, de lectures, de prestations théâtrales, de détente, d’éveil au monde et comme l’une des plus belles vues sur la rivière Matane, la bibliothèque municipale Fonds de solidarité FTQ a célébré son demi-siècle de dévouement au service de la culture à l’occasion d’un 5 à 7 organisé le 17 octobre à la salle Isabelle Boulay du complexe culturel, décorée pour l’occasion par Normand Ouellet et Chantal Tremblay sur le thème du livre. « En 1959, à cet endroit, avait failli voir le jour un projet de centre de loisirs qui aurait dû accueillir une piscine, un gymnase, une salle de spectacles de 500 places, une salle de quilles et la bibliothèque. Comme quoi les désirs d’hier ne sont guère différents de ceux d’aujourd’hui », a rappelé l’ancien journaliste de La Voix Gaspésienne Romain Pelletier, membre de la Société d’histoire et de généalogie de Matane. Faisant partie des abonnés des premiers jours, il a été invité, avec d’autres visiteurs assidus des lieux, à livrer son témoignage à l’occasion de cet anniversaire.

« Pour moi, la bibliothèque est comme un temple. Je ressens toujours beaucoup de fébrilité lorsque je vois un livre. La population n’a peut-être pas conscience de la beauté du site. C’est un lieu où j’aime me laisser choisir par le livre, dont je ne crois pas la disparition possible. Le plaisir procuré à son contact est trop intense et ses batteries ne lâcheront jamais », a témoigné pour sa part l’ancien journaliste Marc Lemieux. Quant à Jeanne Morais, autre témoin âgée d’à peine 12 ans, elle a raconté avec gourmandise les escapades effectuées avec sa sœur dans cet espace aussi conçu pour les enfants, qu’un nouvel arrivant originaire de France a comparé à un repère incontournable lors de son emménagement, ayant été le premier endroit visité à Matane. Le clou de la soirée aura été la lecture théâtrale de l’auteur Éric Dupont, qui s’est adressé à la bibliothèque en la tutoyant, livrant devant un public comblé un éloge humoristique des lieux.

50 ans bibliothèque de Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Les auteurs de la région ont été mis à l'honneur au complexe culturel de Matane à l'occasion des célébrations du 50e de la bibliothèque municipale.

« Les promoteurs du projet se sont battus contre vents et marées dans ce dossier qui a été très chaud. » - Jérôme Landry, maire de Matane

Lutter pour la culture            

Alors que le bâtiment, de l’extérieur, laissait apparaître les éclairages issus du budget participatif, la bibliothèque a connu aussi, à l’occasion de cette soirée, l’inauguration d’une plaque commémorative historique rendant hommage aux directeurs des lieux qui se sont succédé au fil des ans jusqu’à Christiane Melançon, responsable depuis 2013, qui a rappelé que la bibliothèque était passée d’une petite collection de 2 000 livres, provenant de la Société Saint-Jean-Baptiste, à près de 85 000 documents aujourd’hui, à l’heure où le contenu s’est enrichi des apports de la révolution numérique.

Le maire de Matane a rappelé pour sa part l’intensité de la bataille menée dans les années 1990 pour la construction du complexe culturel Joseph-Rouleau. « Les promoteurs du projet se sont battus contre vents et marées dans ce dossier qui a été très chaud. Dans le cadre du travail de revitalisation du centre-ville amorcé avec la collaboration de l’architecte Pierre Thibault, ce bâtiment exceptionnel, situé à un endroit stratégique, est un lieu aujourd’hui très précieux », a-t-il déclaré.

50 ans bibliothèque de Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Au fil des ans, les lieux ont été confrontés à la révolution numérique qui a fait de la bibliothèque non plus seulement un lieu de lecture mais regroupant une variété d'activités culturelles.

Une programmation variée          

Pour célébrer ces 50 ans, plusieurs activités se tiendront durant l’automne :  

  • Une causerie avec l’écrivain Sylvain Rivière le mardi 22 octobre à 19 h à la bibliothèque. Le poète et conteur présentera son livre « Jules Bélanger, le pays intérieur », coécrit avec Jules Bélanger, lui-même fervent défenseur de la Gaspésie.
  • Le mercredi 23 octobre à 13 h 30, une activité se tiendra à la salle Isabelle Boulay du complexe culturel, un spectacle intitulé « Les Contes géants », destiné aux jeunes de 8 à 12 ans et aux groupes scolaires, qui reviendra sur l’invention de l’écriture au Moyen-Orient.
  • Une soirée de doublages en direct de scènes de films, en présence d’un bruiteur, de comédiens et d’un musicien, se tiendra le samedi 2 novembre à 20 h, à la salle Isabelle Boulay du complexe culturel.
  •  Le samedi 9 novembre, à 10 h, Francine Ruel viendra parler de son dernier livre « Anna et l’enfant-vieillard » à la bibliothèque.
  • Le samedi 16 novembre à 20 h, le Théâtre des Grands Vents présentera un cabaret multidisciplinaire à 20 h à la salle Isabelle Boulay du complexe culturel.
  •  Du 17 octobre au 13 novembre, la salle Isabelle Boulay du complexe culturel accueillera une exposition de photographies témoignant de l’évolution de la bibliothèque de puis cinq décennies.
  • Du 28 au 31 octobre, au complexe culture, une exposition du Fonds de solidarité FTQ retracera les 35 années de son implication dans la communauté.
  • Du mardi 26 novembre, jour du vernissage, à 9 h 30, jusqu’au 20 décembre, le COSMOSS de la Matanie présentera une exposition à la salle Isabelle Boulay du complexe culturel intitulée « Portraits de lecteurs », abordant l’importance de la lecture et de la persévérance scolaire.
  • De septembre à la fin décembre, la piste William-Price du parc des Îles accueillera une exposition en plein air de photographies de la bibliothèque de 1969 à aujourd’hui.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Anne Dionne, directrice des communications de la Ville et animatrice de la soirée aux côtés de Jérôme Landry, maire de Matane.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Un mur de la salle Isabelle Boulay a été recouvert des couvertures de certains ouvrages des auteurs de la région.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Les cartes de bibliothèque étaient tapées à la machine à écrire.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

La salle Isabelle Boulay a été décorée sur la thématique du livre.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Les nouvelles illuminations du complexe culturel ont été dévoilées à cette occasion.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Éric Dupont a levé son verre aux 50 ans de la bibliothèque municipale.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Jeanne Morais a livré un témoignage sur sa fréquentation régulière des lieux, âgée d'à peine 12 ans.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Gilles Blais a assuré l'ambiance musicale de la soirée.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

L'ancien journaliste de La Voix Gaspésienne Romain Pelletier a raconté des anecdotes historiques sur le site.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Une plaque commémorative historique a été inaugurée.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Normand Ouellet et Chantal Tremblay se sont occupés de la décoration des lieux.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

La responsable de la bibliothèque Christiane Melançon a remercié toute l'équipe.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le directeur du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire de la Ville de Matane, Martin Gilbert, a été invité à prendre la parole.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

La boulangerie Toujours Dimanche s'était surpassée pour l'occasion.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média