Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 octobre 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Le verger communautaire de Matane retrouve ses trois pommiers colonnaires

Jardins fruitiers de la bibliothèque de Matane

Verger communautaire Matane jardins fruitiers bibliothèque pommiers colonnaires

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

L’équipe du centre de jardinage JM Tremblay & fils de Matane a procédé le 4 octobre à la plantation de trois nouveaux pommiers colonnaires en remplacement des arbres arrachés durant l’été.

Trois pommiers colonnaires ont été de nouveau plantés le 4 octobre dernier au verger communautaire de Matane, soit un mois et demi après le déracinement de trois jeunes arbres de la même espèce sur place, à peine une semaine après l’inauguration officielle des jardins fruitiers de la bibliothèque.

Les promoteurs du projet gagnant du volet vert de la 3e édition du budget participatif de la Ville de Matane, auquel la somme de 35 000 $ avait été consacrée pour l’achat et la plantation de 160 arbres et arbustes, ont eu la joie de constater l’installation de trois nouveaux pommiers colonnaires sur le site. Ces derniers avaient été choisis spécifiquement pour leur rusticité ainsi que leur disposition originale en cordon vertical, destinée à faciliter la cueillette des fruits par les enfants, correspondant au cœur du projet communautaire.

À l’occasion du vol des trois pommiers durant l’été, l’horticulteur de Petit-Matane Yves Boulanger, à l’origine du verger, dont il avait pris plaisir à imaginer l’installation sur le terrain de jeu de son enfance, face à l’école Victor-Côté, avait d’autant plus déploré cet acte de vandalisme que l’essence même du parc consistait à permettre aux familles de Matane et à l’ensemble de la population de venir cueillir les fruits de ce jardin ouvert à tous. Selon lui, c’est la rareté de l’espèce, fournie par un seul producteur au Québec d’après les renseignements du centre de jardinage JM Tremblay & fils, qui aurait poussé des connaisseurs à s’emparer de ces espèces.

La Ville de Matane, qui avait aussi sévèrement condamné le vol, a rapidement passé la commande de trois nouveaux jeunes arbres plantés le 4 octobre, trois pommiers de la même espèce pour correspondre au panneau d’interprétation qui sera installé prochainement au verger, détaillant le nom des différentes plantations de cette forêt nourricière ornant le centre-ville. Par ailleurs, les élus n’envisageaient pas l’installation de caméras sur le site, destiné aussi à l’accueil de pique-niques familiaux et d’activités scolaires. « C’est un jardin qui va demander beaucoup d’amour de la part de tous les citoyens. Il va falloir le respecter », avait insisté Marie-Josée Fradette lors de son inauguration, l’une des promotrices du projet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média