Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

07 octobre 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Une cavalière de Matane brille aux Jeux équestres du Québec parmi 350 participants

Jeux équestres du Québec

Emily Gauthier équitation

©Gracieuseté Écuries Éole

La cavalière matanaise Emily Gauthier, avec sa monture Whesly.

Inscrite aux Écuries Éole de Saint-Ulric, la Matanaise de 14 ans Emily Gauthier, membre de la délégation de quatre cavalières ayant représenté l’Est-du-Québec aux 24e Jeux équestres du Québec du 27 au 29 septembre à Bécancour, a eu la joie de recevoir une médaille de bronze en dressage, un accomplissement d’autant plus marquant que la jeune fille avait décidé de prendre part à cette compétition provinciale pour l’expérience, sans attente particulière.   

« C’est une grande fierté de voir que des élèves de la région sont parvenues à se démarquer aux Jeux équestres, surtout qu’il ne s’agissait que de notre deuxième participation », s’est réjoui le président de l’Association équestre classique de l’Est-du-Québec, Gabriel Fortin, en précisant que la tradition dans la région privilégiait davantage l’équitation western. Parmi les quatre cavalières présentes à la compétition provinciale, Emily était la seule représentante de la Matanie, ses trois coéquipières, Nancy Théoret, Sola et sa sœur Yuki Lambert Koizumi étant originaires de New Richmond. Cette dernière avait déjà participé aux épreuves en 2018 et revient cette année avec une médaille d’argent.

Une passion de longue date          

Sur les cinq disciplines pratiquées lors de cet événement dans le domaine de l’équitation classique, baptisées la chasse, les épreuves combinées, l’équitation, le saut d’obstacles et le dressage, Emily Gauthier s’est distinguée dans cette dernière, en remportant une médaille de bronze à l’issue des trois jours, pour ses performances au cumulatif. « C’est la première fois que je me rendais aux Jeux équestres du Québec. Je ne m’attendais pas du tout à recevoir une médaille. Je suis contente que ce soit dans l’épreuve de dressage, que j’aime beaucoup parce qu’on doit montrer une harmonie parfaite avec le cheval », a expliqué la cavalière.

Élève à la polyvalente de Matane en secondaire 3, la jeune fille a commencé l’équitation western à 6 ans, avant de se tourner vers le classique quatre ans plus tard. Elle s’entraîne de manière plus intense depuis près d’un an avec le cheval Whesly, des Écuries Éole de Saint-Ulric. « C’est une très belle récompense, un beau cadeau après une grosse année de travail », a félicité Alain Gagné, instructeur aux écuries, qui ont ouvert leurs portes il y a six ans et qui accueillent, selon lui, entre 20 et 30 élèves l’été ainsi que des compétitions régionales.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média