Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 octobre 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Les propriétaires de lots de Saint-Joseph-des-Monts demandent une intervention rapide de la Ville

ROUTE ENDOMMAGÉE

Coulée Levasseur

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Michel Pelletier a dû faire un canal lui-même pour laisser l'eau s'écouler de la route.

Les propriétaires des lots et chalets de Saint-Joseph-des-Monts demandent à ville de Sainte-Anne-des-Monts d'intervenir rapidement afin de remettre la Coulée Levasseur, le seul chemin d'accès à leur propriété, en état carrossable.

Depuis bientôt deux semaines, la Coulée Levasseur est peu ou pas accessible à la circulation en raison d'une chaussée endommagée par la machinerie d'un entrepreneur qui effectue des travaux forestiers. Or, même s'il a la responsabilité de remettre la route en bon état, le règlement ne précise pas le délai accordé pour effectuer ces réparations.

Samedi dernier, Michel Pelletier a tenté à nouveau de se rendre sur son lot en empruntant la Coulée Levasseur. « Lorsque je suis arrivé au tronçon problématique, il y avait de l'eau sur près de 500 pieds. J'ai dû moi-même faire un canal pour aider l'eau à s'écouler. Malgré tout, ce fût extrêmement difficile de circuler, même avec un véhicule utilitaire sport (VUS). »

Coulée Levasseur

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

L'eau s'étend sur une distance de près de 500 pieds.

Coulée Levasseur

©Photo Dominique Fortier

Selon les propriétaires de lots, la Coulée Levasseur est à peine accessible en VUS.

Le citoyen annemontois est d'avis que la Ville devrait effectuer la réparation de la route dès maintenant et s'entendre ensuite avec l'entrepreneur. « Nous payons des taxes et nous nous attendons à avoir des services. Avant, on pouvait passer en voiture alors que maintenant, on passe à peine en VUS et il ne faut pas avoir peur de le briser », ajoute-t-il en précisant que, selon lui, des travaux de nivellement à raison de quelques heures seraient suffisants pour remettre la chaussée en état carrossable.

Le propriétaire de lot exaspéré dit avoir déjà annulé un premier voyage de chasse à l'arbalète en raison de la route endommagée et craint ne pas pouvoir y retourner la semaine prochaine pour le bois de chauffage si rien n'est fait d'ici là. « C'est pas drôle, on m'a même offert d'aller me porter à mon camp de chasse en hélicoptère », laisse-t-il tomber.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média