Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 octobre 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Des lots et chalets de Saint-Joseph-des-Monts inaccessibles en raison de routes endommagées

CIRCULATION PROBLÉMATQUE

Coulée Levasseur

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Votre humble serviteur ne s'est pas rendu plus loin que l'entrée de la Coulée Levasseur par souci pour la carrosserie de son véhicule peu adapté à ce type de route.

Une dizaine de lots privés et de chalets dans le secteur de Saint-Joseph-des-Monts sont inaccessibles à leurs propriétaires en raison de routes endommagées, provoquant beaucoup de frustration en période de chasse.

Une partie de la route de Saint-Joseph-des-Monts étant en réparation, donc inaccessible pour certains propriétaires de lots, ceux-ci doivent se rabattre sur la Coulée Levasseur. Le hic est que celle-ci est aussi inaccessible puisqu'un entrepreneur effectuant des travaux de foresterie l'a endommagé et doit maintenant la remettre en bon état pour permettre à nouveau la circulation vers les lots privés de l'arrière-pays.

Or, puisque la période de chasse bat son plein, plusieurs propriétaires aimeraient bien pouvoir se rendre à leur lot. « Ça fait quelques années que nous ne pouvons pas circuler par la route de Saint-Joseph. La Coulée Levasseur est notre seul accès et actuellement, ça ne passe pas », raconte l'un des propriétaires.

Après vérification auprès de la ville de Sainte-Anne-des-Monts, une autorisation a bel et bien été donnée à l'entrepreneur pour qu'il puisse effectuer ses travaux de foresterie. Le règlement stipule qu'il doit remettre le chemin en bon état au terme des travaux sauf qu'aucun délai n'est spécifié. « Nous comprenons que c'est la période de chasse et que ça pose problème. J'ai personnellement contacté l'entrepreneur qui a effectué des premières réparations à la route mais elle a été endommagée à nouveau en l'espace d'une semaine. La pluie des derniers jours n'a pas aidé à l'état de la route », explique le maire Simon Deschênes.

Le maire ajoute qu'il a rappelé l'entrepreneur pour lui demander de « faire un effort » supplémentaire pour remettre la route en bon état. Par contre, en cette période de chasse, il est plus difficile de trouver quelqu'un pour effectuer ces réparations. « Nous avons une bonne collaboration avec l'entrepreneur. Nous souhaitons maintenant que les travaux se fassent le plus rapidement possible. »

Bien que des constats d'infractions pourront éventuellement être émis, le maire est d'avis que la diplomatie est la meilleure avenue à emprunter pour le moment puisque le processus administratif serait trop long et ne règlerait pas le problème à court terme.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média