Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 janvier 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Des aînés souhaitent l'implantation d'un service d'ophtalmologie à l'hôpital des Monts

SANTÉ

Ainés SADM

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Jeanne-D'Arc Vallée et Huguette Blanchard peuvent compter sur l'appui de Simon Deschênes et Allen Cormier pour convaincre le CISSS-Gaspésie d'implanter un service d'ophtalmologie à l'hôpital des Monts.

Des aînés annemontois, appuyés par une pétition de 2 205 signataires, demandent au CISSS-Gaspésie de se pencher sur la possibilité d'implanter un service d'ophtalmologie à l'hôpital des Monts.

L'un des instigatrices de cette pétition est Jeanne-D'Arc Vallée, une citoyenne de 83 ans en attente d'une opération pour des cataractes. « J'ai fait la demande le 2 août 2017 et j'ai reçu une réponse le 4 décembre 2018. Le problème est que je ne peux pas conduire l'hiver », explique-t-elle. La dame devra donc trouver un accompagnateur pour se rendre à Rimouski, possiblement défrayer des coûts pour un repas, l'essence et peut-être un hébergement puisque les humeurs de Dame Nature sont plutôt changeantes en période hivernale.

La présidente du Club des 50 ans et plus, Huguette Blanchard, ajoute qu'il est difficile de demander à des aînés de faire autant de voyages et défrayer autant de coûts pour une simple opération pour les cataractes. « On doit se rendre une première fois à Rimouski pour un examen. On doit ensuite y retourner pour l'opération puis s'y rendre une troisième fois pour un suivi un mois plus tard. De plus, il arrive souvent que nous devons répéter le processus pour le deuxième œil puisqu'ils n'opèrent pas toujours les deux en même temps. »

Or, les deux dames estiment que plusieurs patients abandonnent l'idée de subir l'opération en raison des coûts et des nombreux déplacements occasionnés. « Ça améliorerait la qualité de vie de plusieurs personnes, explique Huguette Blanchard. Juste à Sainte-Anne-des-Monts, on estime à plus d'une centaine, le nombre d'aînés qui ont recours à des services d'ophtalmologie chaque année. »

Les aînés peuvent compter sur l'appui du préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, qui entend adopter une résolution en ce sens. « Lorsqu'on considère l'âge moyen de nos citoyens et le principe d'occupation du territoire, il s'agit d'un service essentiel à avoir à Sainte-Anne-des-Monts. »

Même discours du côté du maire, Simon Deschênes, qui entend aussi faire des représentations auprès du CISSS-Gaspésie. « C'est un besoin grandissant dans notre communauté et c'est important d'avoir la présence d'un ophtalmologiste dans notre ville », explique-t-il.

La pétition de 2 205 sera ainsi acheminée à la présidente-directrice générale du CISSS-Gaspésie, Chantal Duguay ainsi qu'au président du conseil d'administration, Richard Loiselle. « Nous sommes conscients que le retour du service d'ophtalmologie représente des investissements importants et que le recrutement de spécialistes représente un défi de taille mais nous sommes persuadées que vous serez sensibles à cette situation et que vous saurez trouver des solutions pour régler cette problématique », concluent les instigatrices de la pétition.

 

Commentaires

9 janvier 2019

Odette chrétien

C'est un besoin urgent pour la Haute Gaspésie puisque nous avons une population vieillissante. Nous vivons ,les aînés gaspesiens pour plusieurs sous le seuil de pauvreté et nous n'avons bien souvent pas les moyens.Nos pensions de sécurité c'est une vrai honte. Espérons qu' on trouvera une oreille attentive

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média