Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

10 janvier 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La RÉGÎM devient partenaire de la démarche de récupération alimentaire en Haute-Gaspésie

Récupération alimentaire

©Photo Gracieuseté

Marie-Christine Lévesque et Allen Cormier s'apprêtent à acherminer la première livraison de denrées alimentaires à Gros-Morne via un autobus de la RÉGÎM.

La Régie intermunicipale de transport Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine devient partenaire de la démarche de récupération alimentaire en supermarché en acceptant de transporter les denrées à la Maison L'Essentielle de Gros-Morne.

Implanté depuis 2017, l'initiative de récupération alimentaire permet aux organismes communautaires de la Haute-Gaspésie de bénéficier de denrées provenant du supermarché Métro de Sainte-Anne-des-Monts qui auraient autrement pris le chemin des ordures.

La coordonnatrice de la démarche intégrée en développement social, Anik Truchon, explique que les denrées récupérées sont distribuées selon les besoins des différents organismes. « On peut penser aux cuisines collectives, à du dépannage alimentaire, des collations, des repas d'organismes et autres. »

Toutefois, il y avait une problématique pour le transport des denrées vers la Maison L'Essentielle de Gros-Morne. De là est venu l'idée d'un partenariat avec la RÉGÎM. « Anik Truchon et Marie-Christine Lévesque qui oeuvent au développement social dans notre MRC m'ont soumis l'idée de demander au RÉGÎM pour être partenaire de la démarche en acceptant d'acheminer gratuitement les denrées alimentaires vers la Maison L'Essentielle à raison d'une fois aux deux semaines. J'ai donc soumis la demande au conseil d'administration et celle-ci a été acceptée », explique le préfet de la Haute-Gaspésie et vice-président de la RÉGÎM, Allen Cormier.

L'acheminement de la nourriture invendue vers la Maison L'Essentielle de Gros-Morne permet la réalisation d'activités liées à l'alimentation pour une vingtaine de jeunes de La Martre à Madeleine. « On parle d'activités de sensibilisation, de transformation et de découvertes alimentaires lors de soirées organisées par Animation jeunesse Haute-Gaspésie », ajoute Anik Truchon.

Le partenariat est en vigueur depuis le 8 janvier et n'a aucune date de fin. Le préfet Cormier et les responsables du projet de récupération alimentaire se réjouissent de cette entente qui permettra de desservir équitablement le secteur Est de la Haute-Gaspésie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média