Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

24 septembre 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Des bénévoles poursuivent la revitalisation du lac à Luc de Matane, véritable sanctuaire ornithologique

Protection de l'environnement

Lac à Luc Matane oiseaux

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Un troisième poste d’observation des oiseaux a été installé à la mi-septembre dans le secteur du lac à Luc de Matane.

Un troisième poste d’observation ornithologique a été installé au lac à Luc de Matane à la mi-septembre par l’Association des milieux humides, bien décidée à revaloriser ce site abritant près d’une cinquantaine d’espèces d’oiseaux.

L’Association des milieux humides de Matane (AMiH) a été fondée en 2010 pour favoriser la protection de trois sites présentant une grande richesse écologique, le lac à Luc, près du Dépanneur du lac, la plaine humide, à proximité des Jardins de Doris et de l’Île aux castors, ainsi que le camping de la rivière Matane. Au cours des dernières années, différentes opérations de revitalisation ont été organisées dans ces trois lieux par des bénévoles soucieux de promouvoir le respect de ces environnements fragiles. En 2018, l’escalier de la plaine humide avait été notamment rénové tandis qu’un hôtel à insectes avait été installé au camping. Par ailleurs, deux postes d’observation des oiseaux avaient été installés au lac à Luc. Le troisième, en bois de cèdre, a été monté en deux jours à la mi-septembre du côté de la rue Saint-Joseph.

« Il y a plusieurs années, 52 espèces d’oiseaux avaient été répertoriées là-bas par des ornithologues.  - Mario Hamilton, président de l’AMiH de Matane

Un trésor près du centre-ville          

« C’est incroyable de pouvoir bénéficier d’un site naturel de cette qualité pratiquement au centre-ville. C’est important pour nous de continuer à le promouvoir. C’est d’ailleurs ce qui nous avait poussés à fonder l’association : le nettoyage du site en 2006 après avoir vu un entrepreneur y déposer des débris d’asphalte et de béton », a rappelé Mario Hamilton, président de l’AMiH, dont le conseil d’administration se compose de cinq membres. L’ancien conseiller municipal a souligné à quel point le lac à Luc méritait d’être promu auprès des Matanais, dont plusieurs ignorent la richesse faunique abritée sur place. « Il y a plusieurs années, 52 espèces d’oiseaux avaient été répertoriées là-bas par des ornithologues », a-t-il ajouté, en précisant que d’autres projets devraient voir le jour dans le secteur au cours des prochaines années.

Une mise en valeur de longue date         

Deux précédents postes d’observation en bois avaient été installés en 2018 près de la gloriette et de la forêt. Le projet, qui aura coûté selon Mario Hamilton autour de 2 000 $, a profité d’un financement du fonds vert de la Ville de Matane. En plus d’un travail de conscientisation autour de l’importance écologique des milieux humides, l’AMiH a participé depuis plus de dix ans à plusieurs plantations d’arbres, à des activités de stabilisation des berges, à l’installation de bancs et de poubelles ainsi qu’à des corvées de nettoyage. L’association a tenu notamment à remercier Claude Dufresne et Michel Roy pour le coup de main fourni lors de la construction du dernier poste d’observation ornithologique. Enfin, de manière plus originale, des panneaux de traverse de canards l’été, puis de lutins à l’approche de Noël, ont été aménagés sur le site pour promouvoir les lieux auprès des jeunes.

Mario Hamilton

©Joël Charest

Mario Hamilton, président de l'Association des milieux humides de Matane.

Commentaires

8 octobre 2019

Monique Cormier

J’ai plusieurs photos prises au cours des dernières années de ce petit lac qui est un joyau pour les photographes en toutes saisons. J’en ai une de grande dimension,, paysage d’automne , que je pourrais donner. Elle a déjà été exposée dans un panneau de verre derrière l’hôtel de ville.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média