Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

06 septembre 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La chasse aux câbles non-sécuritaires est ouverte sur les sentiers de la Haute-Gaspésie

SÉCURITÉ

Câbles

©Photo Gracieuseté

Des bénévoles ont procédé à l'installation de bandes de couleurs sur des barrages existants afin de les rendre plus sécuritaires.

Alors que la période de chasse arrive à grands pas, des agents de sentiers tenaient à faire le point sur des pratiques dangereuses observées dans l'arrière-pays gaspésien, spécialement en matière de câbles illégaux.

À la suite du malheureux accident qui a coûté la vie à un jeune Annemontois en juillet dernier alors qu'il avait été éjecté de son motocross par un fil de fer, les agents de sentiers de la Haute-Gaspésie ont entamé une vaste opération de surveillance. « Ce que nous observons, c'est qu'il y a énormément de câbles qui ne sont pratiquement pas visibles. On parle de près de 70 câbles sur des terres privées qui ne sont pas identifiés à l'aide d'un ruban voyant, seulement dans les secteurs de Cap-Chat et Tourelle », explique l'un des bénévoles qui a pris soin d'ajouter des bandes orangées afin de les rendre plus voyants. « On ne sait jamais, ça pourra peut-être sauver une vie », ajoute-t-il.

Par ailleurs, avec l'arrivée de la saison de la chasse, le nombre de sentiers barrés par des câbles ou des arbres se multiplie. Or, les gardiens de sentiers rappellent qu'il est strictement interdit de bloquer l'accès des sentiers des terres de la Couronne. « On a déjà recensé une vingtaine de barrages illégaux. Ils sont particulièrement présents dans les sentiers à La Martre et Tourelle. »

Câbles

©Photo Gracieuseté

Même s'il s'agit de terrains privés, il est fortement conseillé de bien identifier les endroits où les chemins sont barrés.

Câbles

©Photo Gracieuseté

Finalement, les bénévoles rappellent que les bonnes pratiques sont de mise dans les sentiers de l'arrière-pays, qu'ils soient gérés ou non par des clubs quads. « Ce qu'on voit, ce sont des jeunes de moins de 16 ans qui conduisent des VTT sans supervision. On aperçoit également des gens qui circulent à plusieurs sur un VTT ou qui ne portent pas de casque », se désole l'un des bénévoles.

Ces derniers rappellent que les utilisateurs des sentiers de VTT appartenant au Club quad de la Haute-Gaspésie doivent obligatoirement obtenir leur carte d'accès en appelant au 418 786-1315.

Commentaires

6 septembre 2019

denis moreau

il faut respecter les terres appartenant au propriétaires privés ils ont leur terres a bois leur terrains de chasse ne jamais s`aventurer sur un terrain inconnue ; présence de caméras qui film et bien cachés alors attention ces personnes y tiens férocement a leur propriété ; aussi eu des cordes avec des clous avec les risques de blessures mortel

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média