Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 septembre 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Desjardins participe au projet de pérennisation d'Exploramer à la hauteur de 154 354 $

DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

Exploramer

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, le président du conseil d'administration d'Exploramer, Gilles Thériault, Denis Therrien et Olivier Longpré de Desjardins et la directrice d'Exploramer, Sandra Gauthier.

Le Mouvement Desjardins a octroyé une enveloppe de 154 354 $ au musée annemontois Exploramer afin d'aider ce dernier à poursuivre son ambitieux projet de pérennisation.

Cette somme provient d'une enveloppe globale provinciale de 100 millions de dollars du Mouvement Desjardins dédiée à la réalisation de projets socioéconomiques comme celui présenté par Exploramer. Ainsi, la somme de 154 354 $ octroyée par Desjardins servira de levier pour les prochaines phases du projet de pérennisation à venir qui comprennent notamment la mise à niveau des infrastructures, un bassin de requins, un aquarium écosystémique et l'achat d'un nouveau bateau plus écologique et spacieux.

Pour la directrice d'Exploramer, Sandra Gauthier, cet appui financier pourra servir comme mise de fond pour les prochaines demandes d'aide gouvernementales. « On nous demande toujours de 10 à 25 % d'investissement initial de base. La problématique est que nous n'avions jamais de telles sommes à avancer. Cette aide de Desjardins pourra donc servir comme levier pour mettre en place notre projet de développement. »

C'est-à-dire que le montant de 154 354 $ pourra être utilisée comme mise de fond dans l'une ou l'autre des phases qui seront mises de l'avant par Exploramer, tout dépendant des programmes disponibles aux différents paliers de gouvernement. Rappelons que le but du plan de pérennisation est de rendre le musée le plus autonome possible financièrement. « L'installation de prise d'eau en mer est une première étape de franchie. Elle nous a permis de réduire nos coûts d'exploitation puisque nous n'avons plus besoin d'intervention humaine pour créer de l'eau de mer, nous la puisons à même le fleuve. », ajoute Sandra Gauthier.

Une première en Haute-Gaspésie.

Le directeur de la Caisse populaire Desjardins de la Haute-Gaspésie, Denis Therrien était enthousiaste d'avoir pu aider à la concrétisation de ce don à Exploramer, estimant être bien placé pour constater l'effet du musée autant sur le tourisme que sur les gens d'ici. « Je vois les jeunes revenir de leurs excursions en mer pendant le camp de jour avec de grands sourires aux lèvres. Exploramer enrichit la Haute-Gaspésie par ses valeurs éducatives et son attraction auprès des touristes. Desjardins et Exploramer ont des valeurs qui se rejoignent. »

D'ailleurs, selon Denis Therrien, cette somme serait la plus importante, sinon la seule, investie en Haute-Gaspésie dans le cadre de ce fonds provincial de développement du Mouvement Desjardins, prouvant d'autant plus, l'importance du musée comme poumon économique régional.

Quant au vice-président Services aux membres et clients de l'Est-du-Québec, Olivier Longpré, il s'est dit ravi que Desjardins puisse participer au développement d'une institution muséale qui répond aux enjeux et aux besoins du milieu. « On voit une augmentation du nombre de visiteurs d'année en année chez Exloramer. C'est un lieu primordial pour étudier la vie dans le Saint-Laurent. »

Pour ajouter la cerise sur le sundae, la directrice générale d'Exploramer, a avancé, de manière conservatrice, que le musée pourrait à nouveau fracasser des records de fréquentation cette année avec une estimation sommaire de 30 000 visiteurs cet été.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média