Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

31 août 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Des aurores boréales illuminent l'horizon à Saint-Ulric

Astronomie - Aurores boréales

Aurores boréales Saint-Ulric

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Des aurores boréales d'une intensité possible de 6 Kp ont embrasé le ciel de Saint-Ulric dans la nuit du 31 août au 1er septembre.

Alors que le ciel de Saint-Ulric était exceptionnellement dégagé dans la nuit du 31 août au 1er septembre, les nuages et la lune ayant laissé la place à une nuit scintillante d'étoiles, des lueurs d'aurores boréales ont éclairé l'horizon vers 20h30 avant de laisser la place à une véritable tempête solaire aux alentours de 22h, dans un déchaînement de lumières vertes dansant avec intensité au-dessus du fleuve pendant près d'un quart d'heure.  

Selon l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique, une tempête aurorale mineure a touché la Terre au cours des derniers jours, générant des aurores boréales d'une intensité pouvant monter jusqu'à 6 Kp en Amérique du Nord, entre le 30 août et le 1er septembre. La pénétration de vents solaires dans l'atmosphère terrestre a engendré ces jeux de lumière situés vers le nord.

La péninsule gaspésienne est l'un des sites réguliers d'observation au Québec de ces illuminations nocturnes, la présence du fleuve permettant d'offrir aux amateurs d’astronomie un panorama dégagé vers l'étoile polaire et la ligne d'horizon, où ce phénomène lumineux est particulièrement visible, pouvant parfois gagner la voûte céleste, lors de tempêtes majeures, et offrir à la voie lactée des teintes vertes, mauves et bleutées inoubliables. 

Une vidéo en accéléré du paysage de bord de mer de Saint-Ulric a été enregistrée entre 20h et 23h le 31 août, d'où sont tirées les quelques photos de notre galerie d'images. Les aurores boréales se sont particulièrement déchaînées entre 22h et 22h15. Rappelons que l'activité géomagnétique de la Terre est exprimée dans une unité de mesure appelée le Kp, abréviation allemande de « planetarische Kenziffer », pouvant être traduit par index planétaire, un indice évoluant entre 0 et 9. 

Si nous n'avons, de notre côté, pris des photos qu'entre 20h et 23h, les aurores n'ont pas moins continué à briller le reste de la nuit. 

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média