Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 août 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Des actionnaires d'Orbite demandent la suspension du processus de vente

Orbite

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Orbite est sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers depuis 2017.

Des actionnaires d'Orbite demandent aux différents paliers de gouvernement d'intervenir afin de freiner le processus de vente enclenché à la suite de l'annonce de la fin des activités de l'entreprise en juin dernier.

Lorenzo D'Alesio, Richard Beaupré et Pierre Côté sont d'avis que le processus de vente est beaucoup trop rapide et ouvre la porte à différents scénarios non-souhaitables comme le démantèlement de l'usine ou une vente de feu à des intérêts étrangers. En fait, les actionnaires ont découvert tout récemment que la date du 9 août avait été fixée pour l'ouverture de soumissions pour un rachat des actifs la compagnie, ce qui inclut l'ensemble des installations de l'usine de Cap-Chat.

Or, cette situation est vivement dénoncée par les actionnaires qui se sentent lésés dans ce processus expéditif. « Il y avait un vent positif depuis quelques temps chez Orbite. Mais il nous manque de l'information. Entre l'annonce du bris du calcinateur le 21 juin dernier et maintenant, nous n'avons aucune idée de l'ampleur du bris de l'équipement, ni si c'est réparable et à quel coût », lance Richard Beaupré, qui rappelle que le fournisseur, Outotec, a tout intérêt à comprendre la provenance de la défaillance. Selon ce dernier, l'ensemble des investisseurs, fournisseurs et créanciers sont en droit d'avoir une analyse détaillée du bris de l'équipement par une firme d'ingénieurs sérieuse avant qu'une vente de feu s'en suive. De plus, l'idée de voir des intérêts étrangers s'emparer de multiples brevets et d'une technologie qui semble fonctionner devrait attirer l'attention des gouvernements qui ont investi plusieurs millions à ce jour dans le projet Orbite.

Une dernière chance

Les actionnaires, convaincus que le processus de fabrication d'alumine de haute pureté d'Orbite est bon puisque les tests préliminaires étaient probants, craignent qu'une acquisition par une tierce partie, si tôt après l'arrêt des activités, n'est pas une conclusion souhaitable. Les actionnaires risqueraient alors de perdre leurs investissements et l'usine pourrait être démantelée. « Il faut éviter des fiascos comme Raymor et Biosyntech où les investisseurs ont été floués en raison d'orchestrations et de manigances de gens peu scrupuleux qui travaillent dans les limites de la loi, lance Lorenzo D'Alesio. Nous, ce qu'on propose, c'est un partenariat avec des personnes compétentes qui veulent travailler à la relance de l'entreprise. »

En conclusion, les actionnaires demandent aux instances politiques municipales, provinciales et fédérales de se positionner rapidement dans ce dossier afin de geler temporairement le processus de vente et tenter d'obtenir des réponses sur la situation réelle de l'entreprise et de son équipement.

Commentaires

7 août 2019

Choon kwee

Je suis tout a fait d'accord etant aussi un actionnaire d'orbite. Les interventions des differents paliers du gouvernement provincial et federal sont requises dans ce dossier.

7 août 2019

Serge Landry

J’ai écrit à mon député et tous devraient le faire. Expliquez brièvement ce qu’il en est des intérêts d’investisseurs Québécois y compris le Gouvernement. Demandez à votre député de s’impliquer afin que la vente soit suspendue pour protéger les actionnaires car nous avons raison de croire que les Québécois pourraient perdre leur investissement. Le tout se fait trop rapidement sans informer les actionnaires .

7 août 2019

Marco Tremblay

En Français, followed by English J'ai de la difficulté a comprendre qu'un problème de chauffage arrête ce projet. Nous avons des industries qui ont résolut ce type de problèmes il y a belle lurettes. Entre autre, l'industrie du traitement des métaux par plasma obtient des temperatures atteignant celle du soleil et combine l'électricité a des gas nobles pour éviter la contamination du produit. Un de nos "leader" Québécois est l'entreprise Pyrogenesis de Montreal. Si la direction de la compagnie cherche honnêtement une solution, ils devraient les contacter. Ils sont facile a trouver sur le web. It is difficult to understand that a heater problem is stopping this great project. If the problem is with electric heaters, replace them. Use a plasma torch if you have to, but make it run. Plasma torches with MW capacity are used for smelters. Talk to the people at Pyrogenesis, they know their plasma... There are multiple million of our dollars invested and we will stop because we cannot make a heater that works? What kind of loosing attitude is this? Is the management of Orbite simply ignorant?

7 août 2019

Réjean Landry

je suis en entière accord avec l'Écrit fait plus haut par messieux D'ALESIO, BEAUPRÉ ET COTÉ étant actionnaire moi même.

7 août 2019

Michel Fontaine

Je suis Orbite technologique depuis 7 ans et je pense la même chose que vous des intérêts étrangers pourrais mettre la main sur une technologie révolutionnaire dans le domaine de l’alumine qui est demeuré inchangée depuis 1883 environ.Je trouve extrêmement choquant que le gouvernement ne voit pas à mettre les efforts nécessaires pour transformer une défaite en une victoire retentissante.J’avais investi beaucoup dans l’espoir Quand fin une entreprise québécoise réussisse mais il semble qu’a Chaque fois que le gouvernement investi dans un projet d’entreprise québécois il non pas à cœur la réussite réelle de celle-ci, et il baisse les bras.

7 août 2019

Marc Rainville

je suis d'accord que due diligence doit etre faite et dans un delai raisonnable

8 août 2019

Yannick Frisko

Effectivement, si le procédé fonctionne alors pourquoi y mettre un terme si rapidement. C'est vraiment rire de nous les actionnaires et on est en droit d'avoir des réponses. C'est un peu comme si Loto Québec annoncerait quelle a eu un problème avec son boulier et quelle doit annuler son tirage sans dédommager ces participants. VOYONS DONC !!!!

9 août 2019

Choon Kwee lam

Moi aussi je suis en entière accord avec l'Écrit fait plus haut par messieux D'ALESIO, BEAUPRÉ ET COTÉ étant actionnaire moi même. Les actionnares d'Orbites devraient obtenir plus de transparences dans ce dossier. Il existe beaucoup de questions non repondues par les dirigeants d'Orbites et les dernieres decisions faites par cette direction semblent delaisser les interets des actionnares avec des decisions trop hatives et sans plus d'info donnees aux actionnaires. Ce dossier demande une investigation approfondie car la decision de vente rapide me semble suspect ou irresponsable.

13 août 2019

Jeff

Je suis d'accord avec vous tous et j'ai écris à mon député pour qu'il fasse un peu de pression sur le ministre Fitzgibbon. Il serait regrettable de voir un autre projet issu du génie québécois prendre la poussière.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média