Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

24 juillet 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Une nouvelle école de danse voit le jour à Matane à l’issue d’un spectacle suivi par 400 personnes

Et que ça danse Matane école de danse spectacle camp estival

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le camp estival « Et que ça danse » devient une école à part entière après cinq ans d’activité à Matane.

Point d’orgue de deux semaines d’un camp riche en apprentissages, le spectacle offert par « Et que ça danse » le 19 juillet a été l’occasion pour 63 enfants de tous horizons de venir s’éclater sur scène devant un public d’environ 400 personnes ayant investi le colisée Béton-Provincial de Matane. À l’issue de la prestation, la fondatrice du camp, Gabrielle Goudreault, a annoncé la création d’une nouvelle école de danse ouverte à tous et accessible dès la rentrée.

Des parents parfois émus jusqu’aux larmes ont eu la joie de découvrir, le 19 juillet, les progrès effectués par leur enfant durant le camp estival de deux semaines qui a pris fin lors de cette prestation, accomplie sous le thème de l’environnement, durant laquelle une dizaine de chorégraphies se sont succédé, ayant pour sources d’inspiration les espèces en voie d’extinction, les inondations, les catastrophes naturelles ou encore les transports en commun. Au fil des ans, ayant débuté en 2014 avec un groupe de moins de dix personnes, la Matanaise Gabrielle Goudreault est parvenue à donner une nouvelle envergure à son projet. Cet été, elle a attiré pas moins de 63 participants âgés entre 5 et 13 ans, dont certains étaient originaires de Sherbrooke, Montréal, Mont-Joli et Amqui, profitant d’un séjour dans la région pour s’initier, entre autres, au hip-hop, au breakdance, au ballet classique, à la danse contemporaine et créative.

Et que ça danse Matane école de danse spectacle camp estival

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Les jeunes ont pu profiter aussi d’activités ludiques variées ainsi que de la venue d’artistes invités comme Bboy Block (Terrence Pothin), ayant remporté en 2018 la finale locale de Cégeps en spectacle à Matane pour sa performance de breakdance, John Kelly Bastien, ancien participant à l’émission « Danser pour gagner », ou encore Marie-Anne Théroux. Munis de leurs téléphones cellulaires, les parents ont eu l’occasion d’immortaliser la performance de ces jeunes, dont certains n’ont pu cacher leur fierté en apercevant dans le public une main familière qui les saluait de loin. À la fin du spectacle, sans plus aucune musique, le temps que l’adrénaline finisse par retomber, plusieurs enfants sont d’ailleurs restés sur scène pour pratiquer quelques pas de danse supplémentaires et prolonger le plaisir.

Et que ça danse Matane école de danse spectacle camp estival

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Une nouvelle école de danse     

Après cinq ans de camp estival, « Et que ça danse » connaît désormais une nouvelle étape importante de son histoire, en devenant une école à part entière. « C’était un rêve que j’avais déjà dans mon enfance. Dans mes cahiers d’écolière, à 11 ans déjà, j’écrivais mon envie d’enseigner la danse et je me sentais presque insultée quand on me demandait si j’avais un plan B. La danse a toujours été une passion pour moi et je suis heureuse de pouvoir la partager dans ma région d’origine », a expliqué Gabrielle Goudreault, qui avait orienté ses études, à l’Université du Québec à Montréal, vers la démocratisation de l’activité, qui souffre encore parfois, selon elle, d’une perception trop élitiste, notamment dans le milieu montréalais, engendrant des inégalités culturelles dans le domaine des arts, qu’elle souhaite combler en ouvrant ses cours à tous.

Et que ça danse Matane école de danse spectacle camp estival

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

L'équipe enseignante de la nouvelle école de danse, composée de Terrence Pothin, Rose Marquis, Gabrielle Goudreault, Emma Vaillancourt, Chanelle Abud et Elodie Paquet (absence de Florence Bélanger sur la photo).

Avec la création de son école, la jeune femme parvient ainsi à concilier la danse éducative et récréative. « C’était le plus important pour moi : ne discriminer personne avec des auditions, mettre l’accent sur l’attitude et la motivation plutôt que les capacités physiques des élèves », a-t-elle résumé, en précisant à quel point, selon elle, la danse pouvait participer au développement personnel et psychologique de l’individu, en améliorant sa confiance en soi. Trois enseignants ont rejoint l’école, Bboy Block, Rose Marquis et Emma Vaillancourt, ainsi que trois autres personnes qui viendront les assister, Chanelle Abud, Elodie Paquet et Florence Bélanger.

Les détails pratiques     

En attendant un local définitif, l’école « Et que ça danse » se tiendra dans une salle des Allées du Boulevard. Les cours seront ouverts à toutes les catégories d’âge, à partir de 2 ans, pour développer la motricité des tout-petits. Se voulant à la fois éducatifs et récréatifs, les cours proposeront différents ateliers, de la danse créative à la danse sociale, en passant par le ballet classique, le hip-hop ou encore la mise en forme. Des troupes compétitives pourraient aussi voir le jour et représenter Matane lors d’événements extérieurs. Plus de détails sur le site internet de l’école et en appelant sa directrice au 438 823-7262.

Et que ça danse Matane école de danse spectacle camp estival

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Gabrielle Goudreault, fondatrice d'« Et que ça danse ».

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Bboy Block était l'un des artistes invités au camp estival Et que ça danse en 2019.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

John Kelly Bastien était l'un des artistes invités au camp estival Et que ça danse en 2019.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

John Kelly Bastien était l'un des artistes invités au camp estival Et que ça danse en 2019.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

John Kelly Bastien était l'un des artistes invités au camp estival Et que ça danse en 2019.

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média