Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

11 juillet 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Faciliter l'accès aux loisirs en Gaspésie pour les personnes handicapées et leurs accompagnateurs

CARTE D'ACCOMPAGNEMENT LOISIR

Carte accompagnement loisir

©Photo Gracieuseté

Patrick Beckrich, une personne handicapée se déplaçant en tricycle, s'est arrêté à La Croisée pour faire la promotion de la nouvelle carte d'accompagnement loisir en compagnie de Luce Thériault de l'Unité régionale loisir et sport de la Gaspésie.

Grâce à une carte développée par l'Association québécoise pour le loisir des personnes handicapées (AQLPH), on espère que davantage de personnes ayant un handicap mental ou physique nécessitant un accompagnateur puissent accéder aux différentes activités de loisirs en Gaspésie.

Jusqu'à maintenant, un programme similaire existait, soit la vignette d'accompagnement touristique et de loisir. Maintenant que l'initiative a été reprise par l'AQLPH, cette vignette est devenue une carte ne bonne et due forme avec de nouveaux critères d'adhésion. Un des principaux changements est l'âge minimum qui passe de 14 à 5 ans. Le principal avantage de posséder la carte d'accompagnement est de pouvoir accéder gratuitement aux activités auxquelles participe la personne handicapée.

Deux objectifs sont visés avec cette nouvelle formule de carte. Premièrement, on veut permettre aux personnes handicapées d'avoir accès à un plus large éventail d'activités même s'ils doivent être accompagnés, éliminant la contrainte des coûts d'entrées pour les accompagnateurs. Ensuite, on souhaite encourager les entreprises et les organismes qui offrent des activités de loisirs en Gaspésie à adhérer à ce programme et ainsi permettre l'accès gratuit aux accompagnateurs. Actuellement, on compte quatre participants en Haute-Gaspésie, soit Exploramer, le Club de golf Le Gaspésien, les Productions de la Salle Comble et le Parc national de la Gaspésie.

Impacts financiers

Le directeur de l'Association La Croisée de Sainte-Anne-des-Monts, Steve Ouimet, encourage les entreprises et organismes à adhérer à ce programme et, par le fait, même, adapter leurs installations pour permettre un meilleur accès aux personnes handicapées. « De 2010 à 2012, 492 millions de dollars ont été dépensés par des personnes ayant un handicap pour des activités de loisirs, des voyages et des activités à la grandeur du Québec. Il y a un potentiel économique énorme. Si on adaptait davantage nos attraits touristiques, on aurait drôlement un retour sur investissement. »

Carte accompagnement loisir

©Photo Capture d'écran

La carte d'accompagnement loisir remplace l'actuelle vignette d'accompagnement touristique et de loisir.

Il y a toujours les coûts d'aménagement qui freinent les entreprises à adapter leurs installations aux besoins des personnes handicapées. Steve Ouimet est d'avis qu'il y a plusieurs moyens peu onéreux d'atteindre l'objectif de l'accessibilité. « Il y a des entreprises comme Le Malbord qui est 100 % accessible, donc qui a relevé le défi zéro obstacle lors de sa construction. Mais il y a d'autres alternatives. Je pense à l'hôtel de ville de New Richmond qui est un ancien bâtiment à multiples paliers. On a simplement décidé de déplacer un employé au rez-de-chaussée avec son ordinateur portable pour accueillir les personnes à mobilité réduite. »

Les personnes handicapées désirant se procurer une carte pour la première fois ou qui doivent remplacer la vignette doivent se rendre au www.carteloisir.ca .

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média