Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

09 juillet 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Le club Quad de la Matanie reçoit 5 000 $ pour l’intégration des motos hors route dans ses sentiers

Moto hors route enduro

©Gracieuseté Pixabay

La pratique de la moto hors route dans les sentiers du club Quad de la Matanie s’est développée depuis 2018 dans le cadre d’un projet-pilote qui pourrait devenir permanent avant le début de l’été 2020.

Alors qu’un projet-pilote de deux ans destiné à faciliter la circulation des motos hors route sur les sentiers du club Quad de la Matanie doit prendre fin à l’automne, ce dernier a reçu le 17 juin une subvention de 5 047 $ de la Fédération québécoise de motos hors route (FQMHR) pour accélérer l’intégration des véhicules de type enduro et double usage.

Constitué d’environ 450 membres et 300 km de sentiers estivaux, le club Quad de la Matanie, anciennement club V.T.T. Les Coyotes, a amorcé un projet-pilote de deux ans en collaboration avec le club Moto Aventure Chic-Chocs visant à faciliter la circulation des motocyclettes hors route de type enduro et double usage en Matanie. Affilié à la FQMHR dans le cadre de ce projet, le club matanais devrait prendre une décision finale d’ici au début de la saison 2020 concernant l’accueil de ce type de véhicule. « Pour le moment, le projet s’est très bien déroulé. Un rapport concernant l’intégration des motos de ce type sur nos sentiers sera présenté aux membres du club lors de l’assemblée générale annuelle de janvier prochain. Il leur reviendra d’entériner ou non l’application permanente de ce projet-pilote », a résumé Simon Bourgeois, responsable des communications du club. En attendant, le club Quad de la Matanie a pu bénéficier de l’octroi de cette somme de 5 047 $ pour financer l’entretien, le développement, l’harmonisation, la sécurité et les infrastructures de ses sentiers. L’argent reçu devrait ainsi permettre l’installation d’une signalisation autorisant et indiquant la présence des motos hors route.

La pratique de la moto hors route en progression     

Selon M. Bourgeois, la Matanie comprend désormais une cinquantaine d’adeptes de moto hors route de type enduro et double usage. À la différence des motocross, interdites sur les sentiers, ces dernières bénéficient notamment d’équipements comme un phare à l’avant, des feux de freinage et de position à l’arrière ou encore de rétroviseurs. À l’inverse, les motocross, qui leur ressemblent physiquement, ne respectent généralement pas les seuils d’émission de bruit prescrits par la loi sur les véhicules hors route, ni ces équipements sécuritaires, ce qui les obligent à rester dans des circuits fermés. Depuis 2013, le FQMHR octroie des programmes de subvention en soutien aux clubs de quad acceptant les motos dans leurs sentiers. En 2019, une cinquantaine de clubs de quad, sur les 117 membres de la FQCQ, acceptent désormais cette cohabitation, les dernières réticences pouvant survenir du côté des propriétaires de lots. Alors que la région, selon M. Bourgeois, a un fort potentiel d’attractivité touristique pour ces amateurs de quad et de moto hors route, il espère développer des partenariats avec des hôteliers de la région pour accentuer la rétention des vacanciers.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média