Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

01 juillet 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Un autre petit miracle au Refuge grâce à la générosité des gens

ANIMAUX

Corail

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Corail était très heureuse à l'idée d'être le sujet d'un reportage dans le journal local.

Une somme de 800 $ nécessaire pour procéder à une opération d'urgence sur un chat gravement blessé a été amassée en un temps record.

Il y a trois semaines, le Refuge L'Ami des bêtes de Sainte-Anne-des-Monts a reçu un appel concernant une chatte qui hurlait sans cesse. Des bénévoles se sont rendus sur place pour constater que l'animal était gravement blessé à l'œil. « Elle avait clairement trop mal et ne voulait pas laisser personne l'approcher. La noirceur ne facilitait pas les choses non plus », explique la responsable du Refuge, Manon Parent. C'est finalement en l'attirant avec de la nourriture qu'elle s'est laissé prendre quelques heures plus tard.

Arrivés au Refuge, les bénévoles ont constaté l'état de la petite chatte. « Elle avait une grosse masse dans le visage. En fait, c'était son œil qui avait explosé puis sorti de son orbite. C'est clairement un coup donné par un humain », poursuit la responsable du Refuge. Malgré la douleur, la chatte, qui a été prénommée Corail, est devenue très affectueuse lorsque le lien de confiance a été établi. « Il n'était pas question de laisser la cruauté gagner. Cette chatte-là avait clairement beaucoup d'amour à donner. »

Corail

©Photo Gracieuseté - Manon Parent

Corail avait moins bonne mine avant son intervention chirurgicale.

Appel au public

Manon Parent a alors lancé un cri du cœur au public via les réseaux sociaux afin de trouver une somme de 800 $ pour procéder à une intervention chirurgicale. À peine le message lancé que les dons ont commencé à affluer. Deux jours plus tard, le montant était amassé et Corail était en route pour son opération d'enlèvement de l'œil. « Le public a été tellement généreux. Il y a même eu une campagne parallèle de financement social qui a été lancée par une autre personne. Puisque celle-ci dure un mois, les sommes additionnelles amassées serviront pour traiter d'autres animaux du Refuge », ajoute Manon Parent, encore émue de cette réponse positive et rapide du public.

Après son intervention chirurgicale, Corail est revenue au Refuge, un œil en moins, stérilisée et vaccinée. Elle récupère doucement et devrait être prête pour l'adoption d'ici trois semaines. « Elle peut très bien vivre avec un seul œil. D'ailleurs, si ce n'était pas de ça, elle était déjà en parfaite santé en plus d'être extrêmement affectueuse. J'invite les gens à venir la visiter », raconte Manon qui ne s'explique pas comment des gens peuvent être aussi cruels. « On peut ne pas aimer les animaux mais il n'y a aucune raison pour les maltraiter. S'il y a un chat ou chien errant, le Refuge est toujours là pour aller le récupérer. »

1er juillet

Après ce nouveau petit miracle du Refuge, les bénévoles se tiennent maintenant prêts pour une autre triste réalité: le 1er juillet. Bon an, mal an, une cinquantaine d'animaux abandonnés atterrissent au Refuge cette journée-là. Plusieurs parrains d'animaux abandonnent leurs compagnons à quatre pattes en cette journée de déménagement pour de multiples raisons. Alors que certains décident tout simplement qu'ils ne veulent plus de leur chat ou chien, d'autres sont forcés de se séparer de leur compagnon poilu en raison des propriétaires qui refusent les animaux dans leurs logements.

Manon Parent rappelle que la pire solution est de laisser l'animal là où il est. « Peu importe la raison pour laquelle les gens doivent se séparer de leur animal, il y a toujours l'option d'appeler le Refuge. Nous allons les prendre en charge. Que l'animal soit blessé, enceinte ou sauvage, nous en prendrons soin. »

Heureusement, les mentalités semblent évoluer tranquillement puisque le Refuge reçoit de plus en plus d'appels de voisins qui aperçoivent des animaux errants. « Les gens sont sensibilisés et gardent les yeux ouverts. C'est une excellente nouvelle », se réjouit l'amoureuse des animaux.

Finalement, rappelons que les gens de Sainte-Anne-des-Monts doivent obligatoirement enregistrer leur animal au Refuge L'Ami des bêtes. Le coût des médailles pour un nouveau chien est de 25 $ et sera valide pour la durée de vie de l'animal. Quant aux chiens qui auraient dû être déjà enregistrés au 1er mai, le coût est de 25 $ + 15 $ de frais de retard. Pour les chats, le coût est également de 25 $.

Commentaires

1 juillet 2019

Sylviepaquet

Quel beau geste, merci pour corail

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média