Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 juin 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Débordements de joie à l’école Victor-Côté de Matane, dont la bibliothèque reçoit 25 000 $ de subvention

Amour des livres

École Victor-Côté bibliothèque fondation Indigo

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Des élèves de chacune des classes de Victor-Côté, en présence de Joanne Métivier, Chantal Rioux et Dominic Côté, dans la bibliothèque de l’école.

L’école Victor-Côté de Matane a eu la bonne surprise de figurer sur une liste de 30 écoles primaires du Canada, dont 5 québécoises, sélectionnées par la Fondation Indigo pour l’amour de la lecture. Dans le cadre du Fonds pour la littératie, l’établissement a annoncé le 7 juin avoir reçu la somme de 25 000 $ pour sa bibliothèque. Chacun des 167 élèves de l’école, du préscolaire à la 6e année, recevra par ailleurs un livre en cadeau. Toute l’équipe est aux anges.

« Nous avions la chair de poule en apprenant la nouvelle. Nous n’y croyions pas ! », a souri la directrice de l’école Victor-Côté, Joanne Métivier, en ajoutant que la soumission n’avait été préparée qu’en trois semaines, sans trop en attendre un résultat concret. « Nous étions déjà en réflexion pour revaloriser notre bibliothèque, qui prend la forme aujourd’hui d’une salle multifonctionnelle, abritant des réunions d’adultes. Avec ce financement inespéré, nous allons pouvoir déménager le lieu de lecture dans une salle mieux éclairée, dotée d’une belle fenestration, garnie de livres neufs, au goût du jour, avec des meubles confortables et mieux adaptés pour nos élèves, à qui l’objectif est d’offrir une expérience plaisante de la lecture », a-t-elle expliqué, en précisant qu’un comité sera mis en place à la rentrée pour plancher sur la question. À noter que sur les 25 000 $ reçus, 10 % de la somme pourra être consacrée à l’amélioration de la bibliothèque, par l’achat de lampes, de poufs ou encore la venue d’invités spéciaux. Le reste de la subvention, étalé sur trois ans, devra servir à l’achat de livres neufs. De quoi étoffer solidement l’offre de lecture à l’école et offrir aux enfants un espace embelli, lumineux et douillet, favorisant le rêve et l’évasion, l’amour des mots, la soif d’apprentissages.

Un travail collectif  

Chantal Rioux, membre du conseil d’établissement de Victor-Côté, a mentionné que dans la région, l’école Metis Beach de Métis-sur-Mer avait mis trois ans pour obtenir le même montant. C’est elle qui a lancé l’idée de soumettre une demande à ce fonds particulier, à tout hasard. Porté par l’enseignant en orthopédagogie Dominic Côté, le dossier a été félicité pour sa rigueur par la fondation. « Honnêtement, la fondation étant surtout active dans les établissements anglophones, j’ai été vraiment surpris que Victor-Côté soit retenue parmi toutes les écoles soumissionnaires du Canada. Les bibliothèques ne sont pas toujours priorisées dans les budgets en temps normal alors cette somme va nous permettre un réaménagement intéressant pour les enfants, qui pourront profiter d’un lieu plus attrayant, favorable à leur développement », a déclaré M. Côté, en rappelant l’importance de la lecture dans l’enrichissement personnel.

En 2019, le Fonds pour la littératie de la Fondation Indigo, dont la mission est de pallier le sous-financement des bibliothèques scolaires canadiennes pour insuffler l’amour de la lecture aux enfants, a annoncé un versement de 1,5 M$ auprès de 30 écoles primaires dans le besoin du pays, pour leur permettre d’acheter de nouveaux livres et du matériel pédagogique. Depuis ses débuts, il y a 15 ans, la fondation a remis 31 M$ à environ 3 000 écoles primaires et touché près d’un million d’élèves. À noter qu’une école de Sept-Îles figure aussi parmi les établissements retenus cette année.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média