Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 juin 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Un marin retraité de Matane offrira de nouveau des excursions de pêche aux vacanciers

Tourisme en Matanie

Georges Sirois marin pêcheur Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le Matanais Georges Sirois proposera de nouveau cet été des excursions de pêche en haute mer aux touristes de passage en Matanie ainsi qu’à la population.

Pour une deuxième année consécutive, le marin pêcheur matanais Georges Sirois profitera de sa retraite pour partager sa passion aux vacanciers qui voudraient bénéficier d’une excursion en haute mer à la recherche de maquereaux. Des anecdotes sur ses nombreuses expériences de pêche permettront aux touristes embarqués à bord de son bateau de 25 pieds de se plonger dans ces histoires intarissables. De quoi offrir un dépaysement garanti en attendant que le poisson morde.

L’été passé, de la fin juin jusqu’en septembre, près d’une trentaine de touristes de passage en Matanie ont profité des excursions de pêche proposées par Georges Sirois au départ du port de mer, au coût de 50 $ par heure et par personne, équipement complet fourni, pour aller passer un moment sur le fleuve et repartir avec leurs prises, les yeux repus de paysages marins, l’estomac gargouillant. En prévision de cette nouvelle saison, assis à sa table à vérifier l’état de ses mouches, entouré de maquettes de bateaux et de tableaux ne laissant planer aucun doute sur sa passion pour la mer, le retraité évoque avec fébrilité le nouveau moteur qu’il s’est acheté pour l’occasion, et qui lui permettra de gagner plus rapidement ses lieux de prédilection au large de Matane. Bénéficiant d’un supplément de revenus durant la haute saison depuis la mise en place de cette activité, il profite aussi de ces sorties sur le fleuve pour partager ses nombreuses anecdotes avec les passagers. Crevettes, turbot, sole, morue, le marin d’expérience avoue avoir « pêché à la grandeur du fleuve ». Habitué à lire dans les moutons du large comme dans un livre, il détermine chaque jour l’heure de sortie idéale, en fonction des vents et des marées.

Bateau de pêche Matane port de mer

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le départ de Georges Sirois, dont l'heure varie en fonction des marées, s'effectue au quai des pêcheurs de Matane.

« Ici, tu vis. Dans la ville, tu te contentes d’exister. » - Georges Sirois

De l’estuaire du Saint-Laurent à la Baie-des-Chaleur, en passant par la Guadeloupe et un détour par Montréal, où il a travaillé un temps dans les structures d’acier, le septuagénaire ne tarit pas d’éloges sur son pays natal, la Matanie, où il est venu profiter de sa retraite, s’adonnant à la chasse et à la pêche. « Ici, tu vis. Dans la ville, tu te contentes d’exister », assène-t-il comme une maxime longuement mûrie par des années d’expérience, une casquette de marin blanche coiffant ses cheveux gris, une ancre de marine en pendentif. Capable d’embarquer jusqu’à quatre personnes à bord de son bateau, il raconte avoir pêché jusqu’à 400 livres de maquereaux lors d’une sortie. Un autre jour, à un enfant qui commençait à douter de la présence de poissons dans le fleuve, les 200 livres récoltés lors du passage au-dessus d’un banc ont fini par apporter une réponse sans équivoque.

Un accompagnement de la MRC  

« C’est M. Sirois qui est venu nous déposer ses cartes d’affaire l’été passé, alors qu’on voulait développer cette activité dans la région depuis plusieurs années. C’est une personne très authentique et qui nous a permis d’ajouter ce beau produit à notre offre touristique », a déclaré pour sa part Valérie Landry-Cayouette, technicienne en récréotourisme à la MRC de la Matanie, qui a précisé que la municipalité de Grosses-Roches avait cherché à développer elle aussi cette activité au départ du café du Havre. « Le but de la MRC, qui joue un rôle d’accompagnement dans le projet, serait de pouvoir bénéficier à terme d’un réseau de pêcheurs privés dans les villages côtiers de la Matanie, pour favoriser la rétention des vacanciers de passage dans la région », a complété Mme Landry-Cayouette.  

Pour les excursions aux côtés de Georges Sirois, il est possible de réserver sa place, à partir de la fin juin, en appelant au 418 566-6372.

Bateau de pêche Matane port de mer

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Les excursions de pêche en haute mer sont un produit touristique que la MRC de la Matanie souhaitait proposer depuis plusieurs années.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média