Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

28 mai 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Des résidents du Foyer d’accueil de Matane enivrés par la musique

Bien-être des aînés

Line Giasson violon concert Matane CHSLD Foyer d'accueil

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Une trentaine de résidents du CHSLD de Matane ont eu la joie de profiter d’un concert de violon le 24 mai, interprété par Line Giasson, accompagnée de la pianiste Lucie Chapdelaine.

Dans le cadre d’une série de 16 concerts offerts par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent dans 13 centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ainsi que trois centres de réadaptation pour les jeunes en difficulté, Line Giasson, professeure à l’école de musique de Matane et au Conservatoire de Rimouski, a séduit une trentaine de résidents du Foyer d’accueil le 24 mai, lors d’un concert de violon très apprécié.

Des mains plissées par les rides qui battaient la mesure, des pieds dans des pantoufles en laine qui scandaient le rythme des morceaux, des yeux clos nichés sur un visage doucement bercé par les airs de violon, des paroles fredonnées au gré des chansons, des applaudissements vifs, des sourires radieux : la réaction de la trentaine de résidents du Foyer d’accueil de Matane venus profiter du concert de Line Giasson le 24 mai en disait long sur le pouvoir intergénérationnel de la musique.

« Merci beaucoup ! C’était merveilleux… », « Ça fait tellement de bien » : à l’issue du concert de 45 minutes proposé à tous les résidents du CHSLD de Matane, les compliments ont commencé à fuser, le regard encore éclairé par l’énergique rigodon qui a mis fin au spectacle de la violoniste Line Giasson, alto solo de l’Orchestre symphonique de l’Estuaire, accompagnée par Lucie Chapdelaine au piano.

« Pour le choix du répertoire, j’y suis allée avec le cœur, en essayant de proposer des airs que les résidents allaient reconnaître, tirés à la fois de la musique classique et populaire. C’était très émouvant de jouer devant un tel public. On connaît le pouvoir de la musique. Ça m’a rappelé des souvenirs, quand mon père me demandait de lui jouer des airs connus de sa jeunesse », a mentionné Mme Giasson à l’issue de l’activité.

La musique utilisée comme thérapie   

Il s’agissait du 5e concert proposé cette année par le CISSS en collaboration avec le Comité des usagers du centre intégré (CUCI). La prestation avait pour objectif de proposer des airs accessibles aux résidents, avec qui leurs proches étaient invités à venir profiter de l’expérience. L’initiative a été présentée au CUCI par une violoniste du Conservatoire de Rimouski, Élise Lavoie, dans le but d’améliorer la qualité de vie des personnes séjournant dans un établissement de santé grâce aux vertus thérapeutiques de la musique, en lien avec la Société pour les arts en milieu de santé, un réseau de musiciens professionnels créé au Québec en 2009 pour améliorer la vie des patients et des aînés en résidence.  

« On souhaite organiser des activités parlantes pour nos résidents. Le comité des usagers a trouvé l’idée d’Élise Lavoie très intéressante et nous avons débuté cette série de concerts le 21 mars », a expliqué la directrice adjointe du programme de soutien à l’autonomie pour les personnes âgées au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Élizabeth Lavoie, qui s’est réjouie de la belle participation des résidents des CHSLD lors de ces spectacles musicaux variés. Selon elle, d’autres activités sont aussi développées pour améliorer le bien-être des personnes âgées comme des séances d’aromathérapie, permettant de faire ressurgir de vieux souvenirs liés aux odeurs.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média