Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

22 mai 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Dominique Anglade souhaite un nouveau plan de développement de la Gaspésie

POLITIQUE PROVINCIALE

Dominique Anglade

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Dominique Anglade a profité de la semaine de relâche parlementaire pour visiter la région dont elle est responsable en compagnie de sa fille, Clara.

À l'aube d'une course à la chefferie dont elle ne cache pas son intérêt, la députée marraine de la Gaspésie pour le Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, était de passage à Sainte-Anne-des-Monts afin de discuter des enjeux de la région.

Selon la principale intéressée, la Gaspésie regorge de potentiel et de possibilités pour accélérer son développement. « Nous voulons comprendre les enjeux régionaux et faire le point à la suite des élections. Il y a plein de choses que nous pouvons proposer pour la région. Nous pourrions en faire encore plus sur le plan du développement touristique, pour le développement des pêches. »

Dominique Anglade croit qu'une Gaspésie plus forte économiquement aurait un effet d'attraction, spécialement chez les jeunes qui, selon elle, ne demandent qu'à revenir s'établir dans leur région natale. « J'entends des jeunes qui étudient à Québec qui souhaitent des opportunités pour revenir ici. C'est donc pour trouver des idées que je suis ici. Je crois au potentiel de développement de la région et à son positionnement physique. »

Pour y arriver, Dominique Anglade estime que certaines avenues sont à explorer à commencer par une offre d'éducation post-secondaire plus faste comme le proposait le candidat défait aux dernières élections, Alexandre Boulay. La prétendante au trône libéral aimerait bien aussi que la réfection du train se complète plus tôt que tard, comme l'avait annoncé sa formation alors qu'elle était encore au pouvoir.

Un autre plan de développement de la Gaspésie.

Dominique Anglade a également évoqué l'élaboration d'un autre plan de développement de la Gaspésie où les acteurs du milieu seraient mis à contribution. « Ça prend une ligne directrice pour la région où des axes précis de développement seraient mis de l'avant avec les sommes nécessaires pour les réaliser », explique la députée. Un plan de développement avait d'ailleurs été proposé sous le court règne de Pauline Marois sans que le gouvernement péquiste ait eu le temps de le déployer à son plein potentiel.

Dominique Anglade croit donc que le plan de développement doit inclure des mesures sociales, d'autres pour l'éducation et la formation ainsi que sur les institutions scientifiques. « Un musée comme Exploramer a son importance. Ce serait vraiment bien de le mettre de l'avant. Nous avions trouvé des sous l'an dernier pour les aider et je souhaite que tout va bien se passer pour eux dans les années à venir. »

Outre Sainte-Anne-des-Monts, la députée de Saint-Henri-Sainte-Anne rencontre aussi des acteurs locaux à Percé, Carleton-sur-Mer ainsi que Gaspé avant de reprendre le chemin vers Québec. Quant à la course à la chefferie du PLQ, elle couronnera son prochain dirigeant au printemps 2020. Dominique Anglade est actuellement l'un des rares candidates sérieuses à la succession de Philippe Couillard, ayant clairement démontré un intérêt. Cette dernière jouit déjà de l'appui de l'ex-ministre des Finances, Carlos Leitao.

 

Commentaires

26 mai 2019

Owen Fugère

Engagement tardif pour une ex ministre d’un gouvernement qui a détruit nos organisations de développement régional. Ça prend du front!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média