Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 mai 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Verreault Navigation restaurera le plus gros traversier de son histoire à Les Méchins

Industrie maritime

Blue Puttees Verreault navigation Les Méchins

©Joël Charest - L'Avantage Gaspésien

Le Blue Puttees, dont la première cale sèche à Les Méchins avait été effectuée en 2016, est le plus grand navire restauré par Verreault Navigation.

À compter du 16 mai, la cale sèche de Verreault Navigation accueillera le plus gros traversier de son histoire, le Blue Puttees, navire d’une capacité de 1 000 passagers exploité par Marine Atlantic entre Terre-Neuve et la Nouvelle-Écosse, pour un contrat de restauration de près d’un mois qui devrait nécessiter le travail d’environ 230 personnes. Le navire avait déjà été accueilli à Les Méchins au printemps 2016 à l’occasion d’une précédente cale sèche.  

Étant parvenue en 63 ans à se tailler une place dans l’industrie maritime, l’entreprise Verreault Navigation de Les Méchins a pu compter sur son expertise dans la réparation des navires pour remporter des contrats d’envergure comme celui de la restauration du Blue Puttees, traversier construit en Europe en 2006 et acquis par la compagnie canadienne Marine Atlantic en 2011, considéré comme l’un des plus grands traversiers à l’est du Canada, avec sa capacité de 1 000 passagers et ses 200 mètres de long (650 pieds). Le navire, dont l’arrivée à Les Méchins est prévue le 16 mai, devrait y rester pendant près d’un mois, ce qui devrait monopoliser les 200 employés actuels de l’entreprise et créer une trentaine de postes supplémentaires, notamment des journaliers, des peintres et des mécaniciens. Le montant du contrat n’a pas été communiqué. « En plus de nos 200 employés actuels, on doit pallier le manque de main-d’œuvre par de la sous-traitance et de l’impartition », a précisé le porte-parole du Groupe Maritime Verreault, Rémi Côté, dont Verreault Navigation est l’une des filiales.

Blue Puttees Verreault navigation Les Méchins

©Joël Charest - L'Avantage Gaspésien

La première restauration du Blue Puttees effectuée à Les Méchins en 2016 avait été permise par l'agrandissement de la cale sèche.

« La très bonne stabilité dans nos contrats nous force à innover du côté du recrutement. » - Rémi Côté, porte-parole du Groupe Maritime Verreault

Une entreprise en expansion  

En cale sèche pendant près d’un mois pour des travaux d’entretien mécanique, de peinture et de soudage, le Blue Puttees était déjà resté à Les Méchins au printemps 2016, alors que Verreault Navigation célébrait ses 60 ans. L’obtention du contrat de rénovation avait été facilitée alors par l’agrandissement de la cale sèche débuté en 2015 et qui avait nécessité des investissements d’environ 14 M$ à l’occasion d’une première phase du chantier, évalué à près de 50 M$. Le traversier de Marine Atlantic est devenu ainsi le plus grand navire jamais mis en cale sèche à Les Méchins. L’année dernière, un autre navire de la compagnie, le Leif Ericson, avait été restauré sur place. Selon le directeur général de Verreault Navigation, Serge Desrosiers, plusieurs contrats seraient déjà confirmés jusqu’en décembre 2019. « La très bonne stabilité dans nos contrats nous force à innover du côté du recrutement », a mentionné M. Côté, en évoquant la collaboration avec Place aux jeunes en région et le Service d’accueil des nouveaux arrivants de la Matanie. En recrutement actif présentement, l’entreprise s’est impliquée dans le récent séjour exploratoire ouvert début mai à des chercheurs d’emploi intéressés à venir s’établir en région. Rappelons que Verreault Navigation, à l’origine une entreprise de dragage, a été fondée par le capitaine Borromée Verreault en 1956 à Les Méchins. Sa fille, Denise, est la présidente actuelle.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média