Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 mai 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Le Félix-Antoine-Savard prendra la relève le 1er juin à la traverse de Matane, en attendant le Saaremaa

Traverse Matane–Godbout–Baie-Comeau

Félix-Antoine-Savard traversier STQ

©Gracieuseté Pierre Morel

Le Félix-Antoine-Savard prendra la relève du CTMA Voyageur à la traverse Matane–Godbout–Baie-Comeau à partir du 1re juin.

Alors que le Saaremaa, nouveau traversier de remplacement permanent acheté en Europe par la Société des traversiers du Québec (STQ) pour 39 M$, poursuit en ce moment sa traversée de l’Atlantique, la STQ a annoncé le 10 mai que le Félix-Antoine-Savard serait en mesure de prendre la relève du CTMA Voyageur à partir du 1er juin.

Les passagers voulant traverser le fleuve entre Matane et la Côte-Nord pourront monter à bord du Félix-Antoine-Savard à partir du 1er juin, selon une annonce de la Société des traversiers du Québec vendredi matin. D’une capacité de 376 passagers et 70 véhicules, ce traversier compensera son gabarit moins imposant que le CTMA Voyageur, plus adapté à la navigation dans l’embouchure du fleuve, par sa capacité d’accueil plus importante que le CTMA pour les piétons, qui devaient se rabattre sur d’autres traverses du Bas-Saint-Laurent et le voyage en avion pour se rendre sur la Côte-Nord. Le Voyageur, qui mettait en effet l’accent sur l’accueil des poids lourds, a été réquisitionné jusqu’au 31 mai pour assurer la relève de l’Apollo, mis au rancart au mois de mars par la STQ. Selon cette dernière, le Félix-Antoine-Savard, construit en 1996 et nommé ainsi pour rendre hommage à l’auteur de « Menaud, maître-draveur », disponible dès le 1er juin, devrait être en service sept jours sur sept jusqu’à l’arrivée du Saaremaa. Il avait déjà remplacé le F.-A.Gauthier l'année dernière, lors d'un arrêt technique, et est habituellement utilisé l'été entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine. 

Le nouveau traversier dans l’Atlantique

Acheté en Europe pour 39 M$ le mois dernier par la Société des traversiers du Québec, le Saaremaa, un navire à pont ouvert construit en 2010 et pouvant accueillir 150 véhicules et 600 passagers, fait route en ce moment vers la ville de Québec, où il entamera son processus d’opérationnalisation autour de la mi-mai, une mise aux normes canadiennes qui pourrait l’amener à entrer en fonction à la traverse de Matane au milieu de l’été prochain, pour servir de nouveau traversier de remplacement permanent par la compagnie, toujours confrontée à l’arrêt technique du F.-A.-Gauthier. À noter que la liaison aérienne entre la Côte-Nord et Mont-Joli sera maintenue par la STQ jusqu’aux premières traversées du Saaremaa.

Saaremaa traversier STQ Matane

©Gracieuseté Société des traversiers du Québec

Le nouveau traversier de relève permanent acheté en Europe le mois dernier poursuit sa traversée de l'Atlantique. Il est attendu à Québec vers la mi-mai.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média