Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

19 avril 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

L'accès à la propriété facilité par le gouvernement fédéral

Rémi Massé et Jean-Yves Duclos

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Le député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé était présent pour l'annonce de son collègue, le ministre, Jean-Yves Duclos.

Le ministre de la Famille, des Enfants et du développement social, Jean-Yves Duclos, s'est rendu à Matane pour annoncer de nouvelles mesures visant à faciliter l'accès à la propriété pour les familles.

Il s'agit principalement d'assouplissements au programme existant qui permet une plus grande flexibilité pour les familles désirant s'acheter une première maison. Tout d'abord, les citoyens pourront désormais retirer 35 000 $ de leur régime d'épargne-retraite (REER) au lieu de 25 000 $ dans le cadre du régime d'accession à la propriété (RAP).

Ensuite, la Société canadienne d'hypothèque et de logement (SCHL) a décidé de permettre aux couples qui se séparent d'accéder une deuxième fois à la propriété en utilisant les mêmes modalités du programme existant. Le ministre Duclos estime que cette mesure est davantage collée à la réalité des familles d'aujourd'hui. « Plus on a de familles qui s'achètent une maison, plus elles s'enracinent dans leur communauté. C'est bon pour l'économie locale, les entreprises d'ici et l'ensemble de la communauté », précise-t-il.

Finalement, une troisième mesure découlant du budget 2019 a été annoncée lors de cette conférence de presse tenue à la Maison des familles de Matane. Il s'agit d'un partage de coûts et de risques lors de l'acquisition d'une propriété. Concrètement, la SCHL supportera 10 % de l'hypothèque, ce qui peut représenter une somme d'environ 900 $ par année pour une maison évaluée à 125 000 $. « C'est une façon pour le gouvernement canadien de réduire les coûts d'une première hypothèque pour que les familles aient le goût d'épargner pour une première maison », ajoute Jean-Yves Duclos.

Le ministre a terminé son allocution en rappelant qu'investir pour la classe moyenne donnait des résultats tangibles. Selon lui, la facilitation de l'accès à la propriété fait partie des programmes qui contribuent à aider cette classe moyenne.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média