Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

12 avril 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Des élèves livrent au maire de Matane 17 idées pour améliorer la qualité de vie

Projets d'avenir

Lettre élèves Zénon-Soucy maire de Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Des élèves de 5e année de l’école Zénon-Soucy ont écrit début avril une lettre à leur directrice d’école ou au maire de Matane pour défendre leurs idées d’aménagements et d’activités à développer sur place.

Marie-Claude Gagné, de l’école Zénon-Soucy de Matane, a profité d’un travail sur l’argumentation pour inviter ses élèves de 5e année à écrire une lettre d’opinion qui défende un projet à développer dans la ville, pour y améliorer la qualité de vie. L’éventail de ces idées donne une indication intéressante sur certains manques perçus par une partie de la population. Le projet a permis à ces jeunes de prendre conscience que leur voix pouvait aussi compter dans la communauté.

Si l’on tient pour acquis, comme Platon a pu l’écrire durant l’Antiquité dans Le Banquet, que la vérité sort de la bouche des enfants, à entendre ces élèves de l’école Zénon-Soucy présenter le projet qu’ils ont voulu défendre à Matane auprès de leur directrice d’école, du maire Jérôme Landry et de l’ensemble de la population, ces citoyens en devenir ne sont pas dépourvus d’idées pour apporter de la nouveauté dans leur ville, y développer certaines activités communautaires et rêver à des aménagements qui pourraient faire une différence dans l’amélioration de la qualité de vie et la vitalité économique. Profitant d’un apprentissage dans le domaine du texte d’opinion, leur enseignante, Marie-Claude Gagné, a voulu leur permettre de développer leur maîtrise de l’argumentation en les invitant à écrire une lettre destinée à soutenir un projet dans la ville. Les 17 messages issus de ce travail pourraient être livrés par la suite à leur destinataire, pour faire entendre la voix de ces enfants de 5e année. « C’est un travail qui nous tient à cœur. C’est la première fois que nous nous sommes lancés dans un projet de ce type, qui a aussi permis aux élèves de prendre confiance en eux et de découvrir que leur parole pouvait avoir du poids », a commenté l’enseignante, qui vient tout juste de corriger leur travail.

Parc des Îles Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Certains élèves voudraient développer des activités au parc des Îles.

« Je voudrais apporter plus de joie et d’amour à Matane pour les personnes dans le besoin » - Une élève de l’école Zénon-Soucy

Une palette d’idées variées

Un télésiège à la station du Mont-Castor, l’organisation d’olympiades avec d’autres villes de la région, l’installation d’une salle de laser game, la tenue d’un tournoi de hockey en hiver, sur la patinoire extérieure, l’agrandissement de cette dernière, le développement d’un zoo à Matane, l’amélioration du skatepark, l’ouverture de magasins de sport et de location de jeux vidéo, d’une salle d’arcade, la création d’un parc d’attraction, l’élargissement des olympiades de l’école à l’ensemble de la ville, l’aménagement d’un parcours pour chiens au parc des Îles, l’arrivée d’un club d’athlétisme, l’installation d’écrans géants dans le centre-ville, l’augmentation du nombre de restaurants et de jeux pour enfants à l’intérieur de ces derniers, l’accès à un grand parc aquatique avec des glissades et la mise en place d’une maison pour personnes handicapées tenue par des jeunes font partie des rêves de ces 17 élèves de 5e année s’étant plongés dans le projet.

Dans leur manière d’expliquer chacune de leurs idées, les enfants ont eu l’occasion d’indiquer des thématiques communes, ressurgies à plusieurs reprises, notamment le développement d’activités extérieures, pour amener les jeunes à quitter leurs écrans. Une volonté de s’impliquer dans la communauté est aussi ressortie chez certains d’entre eux. « Je voudrais apporter plus de joie et d’amour à Matane pour les personnes dans le besoin », s’est exclamée une élève, tandis que d’autres, ayant poussé leur projet jusqu’à réfléchir aux coûts d’entrée sur le site, ont envisagé de redonner une partie des profits à un organisme ou de prévoir des tarifs spéciaux pour les personnes dans le besoin.

Macamic_skateparc

©Marc-André Gemme

Un skatepark amélioré, ouvert aux enfants et aux ados, fait partie des propositions avancées par la classe.

L’accent mis sur le vivre-ensemble

La thématique qui s’est retrouvée le plus souvent dans leurs projets tournait autour du collectif, des activités pratiquées en groupe. Deux élèves ont ainsi évoqué l’idée de grandes olympiades de la vie active ouvertes à l’ensemble de la population et aux municipalités environnantes. Deux enfants se sont rejoints par ailleurs sur l’envie d’avoir une plus grande patinoire extérieure, pour venir s’y amuser avec leurs amis ou en famille durant l’hiver. L’un d’entre eux a aussi évoqué les risques de disparition du club Acromat de Matane, dont fait partie sa petite sœur, à la recherche d’un nouvel espace pour l’an prochain depuis que la polyvalente a voulu réinvestir la salle où était disposé tout l’équipement de l’organisme. Globalement, conscients que la ville était avant tout habitée par des aînés, ils ont cherché aussi, à travers ce projet, à montrer que Matane pouvait être une ville plus attractive auprès des jeunes familles grâce à certains aménagements. À la lecture de ces lettres, peut-être les élus auront-ils l’occasion de piocher quelques bonnes idées pour des investissements à destination des jeunes. Dans un contexte de vieillissement de la population et de lutte pour l’obtention de places en garderie, le projet aura eu pour mérite de montrer que les enfants de Matane voulaient aussi avoir leur mot à dire sur les services et les activités offertes.

Acromat Matane club de gymnastique

©Gracieuseté club Acromat de Matane

Un élève a mentionné la situation du club Acromat, dont fait partie sa petite soeur, et qui risque de devoir fermer l'an prochain faute de local en ville.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média