Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

08 avril 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Un premier pas vers la transformation de l'aréna de Cap-Chat

INFRASTRUCTURES

Aréna Cap-Chat

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Le conseil de ville de Cap-Chat applique la théorie des petits pas dans le dossier de l'aréna.

Bien que le conseil municipal de Cap-Chat n'a pas encore statué sur l'avenir de la surface glacée de l'aréna, des premières démarches ont été entreprises afin de moderniser certaines parties du bâtiment.

En septembre dernier, la population cap-chatienne était invitée à se prononcer sur l'avenir qu'elle entrevoyait pour son aréna. Devant d'importants travaux de réfection à prévoir et un achalandage modeste d'une cinquantaine d'utilisateurs par année pour la portion patinoire, la Ville estimait qu'une réflexion sérieuse était devenue essentielle.

Parmi les propositions récurrentes, il y avait la transformation de la glace en espace multifonctionnel pour y pratiquer différents sports dont le soccer. L'idée de revamper le deuxième étage pour en faire une salle de réception a aussi été proposée à quelques reprises.

Or, le conseil de ville croit que cette dernière idée pourrait être réalisée sur un échéancier plus rapide. « Nous ne sommes pas prêts à prendre une grande décision pour l'ensemble du bâtiment. Toutefois, nous avons trouvé des plans datant de 2012 pour la réfection du hall d'entrée et la grande salle. Ce serait un premier pas dans la bonne direction », explique la mairesse de Cap-Chat, Marie Gratton.

Dans les plans réalisés en 2012, il est question de déménager et refaire les escaliers, la billetterie, la cantine ainsi que la salle à l'étage qui pourrait être divisée en deux afin de favoriser sa location. « On croit fermement qu'il y aura une amélioration du bâtiment. En 2012, le projet était évalué à 250 000 $. Il faudra aussi ajouter un montant pour de refaire le toit qui achève sa vie utile », poursuit Marie Gratton.

Au cours des prochaines semaines, une première évaluation de la structure du bâtiment sera réalisée avant que se lancent les ingénieurs et les architectes dans le dossier.

D'ici là, la glace demeurera opérationnelle jusqu'à ce que le système devienne désuet. « Cet hiver, notre belle équipe municipale a procédé à des travaux d'entretien sur notre système de réfrigération. Ceux-ci nous ont permis d'avoir une patinoire toute la saison », conclut Marie Gratton.

Commentaires

8 avril 2019

Marie Josée Lepage

Bonjour! À la lecture de cet article, j'ai une énorme incompréhension concernant les dépenses qui seront faites sans même savoir quel sera l'utilisation de cette bâtisse. Dans l'aménagement d'un tel projet, il est nécessaire de finaliser le tout avant d'entreprendre des travaux. Les plans de 2012 étaient de rafraichir et non de lui donner un nouveau statut. Qu'est-ce qui est si urgent?

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média