Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

29 mars 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Rencontre fructueuse entre les élus de la Haute-Gaspésie et le Premier ministre François Legault

Rencontre

©PHoto Gracieuseté

Simon Deschênes et Allen Cormier en rencontre avec François Legault et la ministre responsable de la Gaspésie, Marie-Eve Proulx.

Le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes et le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, repartent satisfaits de leur voyage à Québec où ils ont eu droit à près d'une heure en compagnie du Premier ministre, François Legault.

Plusieurs sujets étaient à l'ordre du jour pour cette rencontre. Selon les élus, on se doit d'être préparé et concis lorsqu'on a la chance d'avoir un moment avec le Premier ministre. Ainsi, le sujet des horaires des paramédics ont refait surface tout comme les couvertures médicales à l'hôpital des Monts. « On ne veut pas revivre d'autres ruptures de services comme ce fût le cas ces derniers mois », laisse tomber Allen Cormier.

En plus des enjeux liés à la santé, le sujet de la rénovation de la Maison de la Culture était aussi à l'ordre du jour. Depuis que le conseil de ville annemontois a appris que le coût réel du projet était 1,5 millions de dollars plus élevé que prévu, ceux-ci ont accéléré la cadence pour trouver de solutions. « On ne veut pas diminuer la qualité du projet ni recommencer le processus à partir du début. Si c'est le cas, les travaux pourraient être retardés d'un an », explique Simon Deschênes, qui rappelle que les soumissions reçues sont valides pour 60 jours. « Le temps presse et je crois que M. Legault a bien compris l'urgence. N'oublions pas non plus que cette situation est hors de notre contrôle. Ce sont les coûts d'ingénierie qui ont été cruellement sous-évalués. C'est pourquoi nous nous retrouvons aujourd'hui dans cette situation. »

Un autre sujet à l'ordre du jour concernait la décentralisation d'emplois de la fonction publique en région. « Nous avons réitéré notre intérêt et souligné l'impact positif d'avoir un boom de 150 emplois en Haute-Gaspésie », a ajouté le préfet.

Finalement, la formation professionnelle a aussi fait partie des discussions tout comme le financement récurent du musée Exploramer. Ce qui ressort de cette rencontre avec le Premier ministre est un sentiment généralisé d'avoir eu une oreille attentive. Les élus s'entendent pour dire que le discours de François Legault tente à être davantage proactif et que la volonté de faire les choses autrement semble être réellement présente.

Quant au Premier ministre, François Legault, il s'est dit aussi satisfait de la rencontre. « Nous avons discuté de projets pour créer des emplois bien payés en Haute-Gaspésie », a-t-il dit par le biais des réseaux sociaux.

Allen et François

©Photo Gracieuseté

Allen Cormier et François Legault.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média