Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2019

Retour

26 mars 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Guy Bernatchez pressenti pour être candidat du Bloc québécois

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2019

Guy Bernatchez

©Photo Gracieuseté

Guy Bernatchez espère troquer son siège de maire pour celui de député fédéral de la Gaspésie et des Îles.

Le maire de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, Guy Bernatchez, serait pressenti pour être candidat du Bloc québécois dans la circonscription de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine aux prochaines élections fédérales.

Le principal intéressé confirme avoir eu deux rencontres avec le chef actuel, Yves-François Blanchet. « Lors de son premier passage en Gaspésie, il avait lancé un appel d'intérêt pour un éventuel candidat aux élections. Nous avions alors eu une discussion, puis une autre à Matane lors d'une seconde visite. »

Pour Guy Bernatchez, l'occasion de se lancer en politique fédérale arrive à un bon moment. « Je suis très intéressé. Au cours des dernières semaines, j'en ai parlé avec des gens et j'ai mesuré mes appuis. Je crois aussi que le contexte actuel est favorable avec l'insatisfaction qui règne autour du gouvernement actuel. »

Bien que rien ne soit coulé dans le béton, le maire de Saint-Maxime-du-Mont-Louis réfléchit sérieusement à se lancer officiellement. Ce dernier affirme d'ailleurs que sa décision finale sera rendue au cours des prochaines semaines. « Si ça fonctionne et que je suis élu, je pourrai défendre la Gaspésie aux Communes. Si je ne le suis pas, j'aurai au moins eu l'occasion de faire des contacts enrichissants pour aider mon coin de pays. »

Guy Bernatchez réaffirme son attachement et la passion qu'il entretient pour son travail de maire. Du même souffle, il croit que sa présence à Ottawa pourrait être bénéfique pour la région. « J'ai déjà informé mon conseil municipal de ma réflexion. Mont-Louis est actuellement sur une bonne lancée. Si je devais être élu, la transition se ferait en douceur », conclut-il.

Jusqu'à maintenant, la ministre sortante, Diane Lebouthillier a confirmé qu'elle serait à nouveau candidate pour le Parti libéral alors que l'Annemontois, Jean-Pierre Pigeon tentera à nouveau sa chance avec le Parti conservateur d'Andrew Scheer.

Commentaires

28 mars 2019

Michel Saint-Laurent

Surtout pas l'insignifiante libérale...!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média