Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Personnalités inspirantes

Retour

19 mars 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Léo-Charles Aubé: quand la jeunesse annemontoise s'implique dans son milieu

JEUNESSE IMPLIQUÉE

Léo-Charles Aubé

©Photo Gracieuseté

Léo-Charles Aubé est devenu un gardien de but redoutable au sein de Hockey Haute-Gaspésie.

Le jeune hockeyeur Léo-Charles Aubé a à peine 14 ans et déjà, il démontre les qualités d'un leader autant sur la patinoire que dans son milieu de vie à Sainte-Anne-des-Monts.

Léo-Charles a commencé à patiner alors qu'il était tout petit. Âgé de deux ans, il enfilait déjà les patins et un an plus tard, il commençait à manier le bâton de hockey.  Il a gravi les échelons du hockey mineur à Sainte-Anne-des-Monts, jouant notamment avec les Mistrals et les Rafales. Il évolue actuellement avec l'équipe bantam A. S'il a d'abord commencé son parcours à l'avant, il s'est rapidement aperçu qu'il était beaucoup plus à l'aise devant le filet. « J'avais huit ou neuf ans et il manquait un gardien de but dans l'équipe. Mon père qui était l'entraîneur a alors décidé de me donner ma chance », confie le jeune homme.

Depuis ce temps, Léo-Charles se présente match après match avec l'instinct du guerrier, prêt à tout donner pour remporter la victoire avec les siens. « Je ne peux pas dire que j'ai beaucoup de technique. Je me fie davantage à mes réflexes », avoue-t-il humblement. Toutefois, force est d'admettre que son style à la Dominik Hasek le sert plutôt bien comme en témoigne ses succès lors des tournois régionaux. Il en a d'ailleurs déjà remporté trois. D'ailleurs, lors du dernier tournoi qui se tenait à Trois-Pistoles, le jeune homme n'a accordé que cinq buts en quatre rencontres, permettant ainsi à son équipe de se rendre en finale. « Lors de ce tournoi, on a eu droit à un véritablement bombardement de tirs. En donnant le meilleur de moi-même et en effectuant des gros arrêts, ça motive l'équipe. J'essaie aussi de donner l'exemple en me couchant tôt les soirs de tournois, question d'être bien reposé le lendemain. »

Justement, le jeune homme rappelle que le hockey est d'abord un sport d'équipe et l'apport de chaque joueur est essentiel. « Oui j'effectue des arrêts mais j'ai aussi une brigade défensive en avant de moi et des attaquants qui marquent des buts », ajoute-t-il.

Outre le hockey, Léo a aussi joué au soccer et a été membre de l'Arsenal de l'école Gabriel-Le Courtois en cross-country.

Implication communautaire

Outre ses prouesses sportives, Léo-Charles Aubé a aussi une fibre entrepreneuriale bien développée. C'est d'ailleurs ce dernier qui a lancé l'idée de construire un skatepark à Sainte-Anne-des-Monts en compagnie de son ami Louis-Mathis Pelletier. « Nous sommes des amateurs de trottinettes et nous constations que nous n'avions pas beaucoup d'endroits pour en faire. C'est alors qu'on a eu l'idée d'approcher la ville avec notre projet. »

Toutes les démarches ont été effectuées par les deux amis, allant de la rédaction d'un texte de présentation jusqu'à l'approche de potentiels commanditaires comme le Club Optimiste et Béton Provincial. Le maire Simon Deschênes avait d'ailleurs été agréablement surpris par la rigueur et le professionnalisme de la présentation. Désirant améliorer l'offre de loisirs pour les jeunes dans sa municipalité, le conseil de ville a décidé d'aller de l'avant et le projet s'est réalisé quelques mois plus tard.

Léo-Charles Aubé

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Plus récemment, le jeune hockeyeur a organisé « Le tournoi à Léo » regroupant six équipes afin que les jeunes du coin puissent profiter de la semaine de relâche. Aidé par Christina Froud, Léo-Charles a pris les commandes en obtenant l'aide de Sylvain Gaumond pour la patinoire. Il a également procédé au recrutement de équipes en plus de percevoir l'argent. « Un ami m'a dit qu'ils l'avaient fait à Matane, alors pourquoi pas ici? » D'ailleurs, devant le succès de ce tournoi, Léo travaillera à l'élaboration des activités pour la semaine de relâche dès l'an prochain.

Pour ce qui est de la suite des choses, le jeune homme aimerait bien poursuivre sa petite carrière de hockeyeur au sein d'une ligue scolaire et prévoit entreprendre des études en génie mécanique. Il est d'ailleurs d'avis qu'en mettant les efforts nécessaires, il y a moyen d'accomplir plein de choses. « Je suis chanceux d'être appuyé par mes parents dans mes projets. Je suis aussi très reconnaissant envers mon équipe et les entraîneurs pour tout ce que je vis actuellement. Je crois sincèrement qu'en travaillant fort, tout est possible », conclut-il.

Léo-Charles Aubé

©Photo Gracieuseté

Léo-Charles à l'époque où il prenait un peu mois d'espace dans les buts.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média