Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

14 mars 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

La Ville de Matane effectuera cette année la réfection de la piste cyclable du parc des Îles

Travaux

Parc des îles Matane piste cyclable

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

La Ville de Matane envisage d’effectuer cette année la réfection de la section de piste cyclable présente au parc des Îles. La portion du côté du CHSLD devrait avoir lieu dans trois ans.

Initialement programmée en trois phases de travaux, la réfection de la piste cyclable du parc des Îles de Matane a été réduite à deux phases, dont la première, concernant la section d’asphaltage des pistes directement présentes sur les îles, aura lieu cette année. La seconde phase, prévue dans trois ans, concernera la piste William-Price, autrement dit la section qui s’étend de l’hôtel de ville au parc des festivals, près du terrain de volleyball.

Évalués à 158 600 $, les travaux des pistes cyclables du parc des Îles, de la passerelle près de l’hôtel de ville jusqu’au petit pont le long de la rivière, permettront donc aux utilisateurs du lieu de pouvoir profiter d’une route mise à niveau dès cette année. « Étant donné que tous les effectifs allaient être présents pour refaire une première section de la piste du parc des Îles dès cette année, on a décidé qu’il y avait une certaine économie à refaire complètement la chaussée de l’ensemble des pistes cyclables des îles en même temps. Historiquement, il s’agissait de terrains plus ou moins solides, constitués de résidus forestiers comme de la sciure, alors on a parfois l’impression de se promener plus en bateau, dans des vagues, que de rouler sur une piste droite », a reconnu le maire de Matane, Jérôme Landry. Selon lui, la réfection de la section de piste présente du côté de l’hôtel de ville et du CHSLD, en raison, par endroits, d’un début d’affaissement du muret de soutènement, devrait survenir pour sa part dans trois ans. Elle nécessitera au préalable une étude d’impact environnemental sur la rivière, pour obtenir les certificats d’autorisation nécessaires aux travaux d’asphaltage à cet endroit.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média