Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

01 mars 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Une histoire de vikings pour petits et grands présentée au cégep en fin de semaine

Spectacles

Renée Robitaille spectacle Kaméléart

©Gracieuseté Jean Demers

Renée Robitaille plongera les spectateurs matanais dans une histoire de vikings le dimanche 3 mars au cégep de Matane.

Le premier dimanche de la semaine de relâche, le 3 mars, à 14 h, la salle Lucien-Bellemare du cégep de Matane accueillera la conteuse Renée Robitaille, qui plongera les spectateurs, à l’aide de marionnettes et du musicien Étienne Loranger, dans une histoire inspirée de la mythologie nordique, qui verra un jeune guerrier affronter un géant des eaux terrorisant les habitants de son pays.

Inspirée à la fois par des histoires tirées de la mythologie et par des récits de vie plus contemporains, sur des mineurs en Abitibi et des habitants du Nord québécois déracinés, qu’ils soient nomades de chantiers ou autochtones, la conteuse Renée Robitaille, ayant représenté le Québec en 2001 aux Jeux de la francophonie, sera de passage à Matane dimanche pour offrir au public une histoire de vikings qui transportera les spectateurs au Danemark, au fond d’un marais pestilentiel, où se cache un serpent géant terrorisant les habitants du château du roi. Beowulf, un jeune guerrier, cherchera à débarrasser ses congénères de ce géant des eaux. « Mets ton plus beau costume de pirate et viens avec nous vivre la fabuleuse aventure du courageux Beowulf et du redoutable Grendel », a invité Marie-Claude Soucy, directrice générale de Kaméléart.

Le spectacle, mis en scène par Dominique Leroux et d’une durée de 50 minutes, aura lieu à la salle Lucien-Bellemare du cégep de Matane le dimanche 3 mars à 14 h, au coût de 14 $ au tarif régulier (gratuit pour les enfants de 5 ans et moins). Il fait partie des cinq spectacles organisés jusqu’au 30 avril par Kaméléart, avant que l’organisme ne prenne une pause pour se recentrer sur sa mission. Plus de détails sur le site internet du diffuseur, www.kameleart.com.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média