Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 février 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Matane reçoit 100 000 $ pour le réaménagement du parc du presbytère

Revitalisation du centre-ville

Parc du presbytère Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

En plus des 35 000 $ consacrés au projet de verger communautaire sélectionné par la population dans le cadre du budget participatif, 200 000 $, dont une subvention de 100 000 $, seront consacrés par la Ville de Matane au réaménagement du parc du presbytère.

Après avoir soumissionné, au printemps dernier, à un programme de subvention destiné à favoriser le vieillissement actif au sein de la communauté, la Ville de Matane a annoncé cette semaine avoir reçu 100 000 $ pour financer un réaménagement du parc du presbytère, entre l’école Victor-Côté et le complexe culturel. En plus d’accueillir dès cette année les premières plantations du verger communautaire sélectionné dans le cadre du volet vert du budget participatif, ce parc accueillera donc aussi un « jardin des aînés », dont l’inauguration devrait survenir ultérieurement.

Le maire de Matane, Jérôme Landry, a mentionné que le projet global de réaménagement du parc du presbytère, sous-utilisé à ses yeux, s’inscrivait dans la démarche de revitalisation du centre-ville, au cœur des projets de développement soumis au mois de septembre par l’équipe de l’architecte Pierre Thibault, selon qui l’enjeu des villes au XXIe siècle était d’accorder une importance accrue aux déplacements actifs de la population et à l’humain en général, pour augmenter à la fois la qualité de vie et l’attractivité des lieux. « On attend les conclusions de la démarche entamée avec Pierre Thibault pour voir comment optimiser l’aménagement de cet espace-là, peu fréquenté aujourd’hui, qui s’inscrit dans une stratégie de développement du centre-ville. On veut créer un endroit paisible, un lieu de rencontre pour les familles et les aînés, accaparé par la population grâce à l’installation de mobilier urbain », a-t-il expliqué, en rappelant que ce « jardin des aînés » viendra bonifier l’aménagement du verger communautaire ayant remporté les suffrages de la population dans le cadre du volet vert du budget participatif, en septembre dernier.

Quel avenir pour le parc du presbytère ?

Selon l’Histoire de Matane écrite par Mgr Antoine Gagnon, le parc du presbytère actuel abritait un cimetière jusqu’en 1925, date à laquelle « il fut relevé par les soins du chanoine Victor Côté, curé, et les corps furent transportés sur la côte, dans le cimetière déjà ouvert par M. Soucy en 1922 », autrement dit sur l’avenue Saint-Rédempteur. Alors que certains citoyens rappellent que des corps pourraient avoir été laissés sur place, il est à noter qu’aucune construction de grande ampleur ne sera réalisée par la Ville de Matane à cet endroit. Le maire a insisté en effet sur l’installation de simple mobiliser urbain de surface comme des bancs ou des tables de pique-nique.

À l’origine, la partie ouest des lieux ne devait abriter que les jardins fruitiers de la bibliothèque, projet sélectionné dans le cadre du volet vert du budget participatif, dont les plans préliminaires avaient été présentés en décembre, tandis que la zone située du côté du complexe culturel était dévolue à ces aménagements urbains. Lors de la dernière séance publique du conseil municipal, Jérôme Landry a précisé cela dit qu’en plus des 35 000 $ consacrés à ce verger, dont les premières plantations devraient en effet survenir à la fin du printemps et s’étirer jusqu’à l’été, 200 000 $ seront consacrés à l’installation de ce mobilier non plus seulement à l’est de la statue du Christ mais sur l’ensemble du site, de manière proportionnée. Quelques modifications au plan initial des jardins fruitiers pourraient ainsi survenir, bien que l’installation de ces derniers soit toujours programmée pour cette année.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média